Syénite de Core
Étiquette stratigraphique : [mpro]coe
Symbole cartographique : mPcoe

Première publication:  
Dernière modification:

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
mPcoe2 Syénite, granite
mPcoe1 Syénogranite, granite
Auteur :Moukhsil et al., 2015
Âge :Précambrien / Protérozoïque / Mésoprotérozoïque
Coupe type :Affleurement 14-TC-5016A (mPcoe2)
Région type :Feuillet SNRC 31O10
Province géologique :Province de Grenville
Subdivision géologique :Allochtone
Lithologie :Syénite, syénogranite, granite
Type d’unité :Lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 

 

Historique

La Syénite de Core a été identifiée par Moukhsil et al. (2015) lors de la cartographie de la région de Parent, Haut-Saint-Maurice.

Description

Syénite de Core 1 (mPcoe1) : Syénogranite porphyrique, syénite, monzodiorite et charnockite porphyrique

L’unité mPcoe1 est formée principalement de syénogranite porphyrique à phénocristaux de feldspath potassique et de quantités mineures de syénite, de monzodiorite et de charnockite porphyrique. Des enclaves de roches calco-silicatées ont été observées dans cette unité. Le syénogranite est rosé en cassure fraiche et beige en surface altérée. Il est à grain grossier et constitué de quartz, de feldspath potassique (perthitique), de magnétite, de biotite et d’amphibole. Les minéraux accessoires sont l’apatite, l’ilménite, la titanite et le zircon.
 

Syénite de Core 2 (mPcoe2) : Syénite rose à feldspath alcalin, à clinopyroxène, à grain grossier ou pegmatitique et syénite grise à grain fin

L’unité mPcoe2 est composée de syénite rose à feldspath alcalin et à clinopyroxène et de syénite grise à grain fin et riche en albite. Ces roches, à texture grenue, présentent des figures de mélange de magma, témoignant ainsi de leur caractère co-génétique. Sous le microscope, les deux syénites renferment du feldspath potassique, de l’albite, de la magnétite, du clinopyroxène, de la biotite, de l’apatite, de la hornblende, ainsi que des traces d’orthopyroxène, d’ilménite et de titanite. Le feldspath potassique est généralement perthitique. Quelques dykes de granite folié, à biotite et moyennement magnétique, ainsi que des dykes centimétriques de pegmatite granitique, sont injectés dans la Syénite de Core. Un échantillon de la syénite rose avec un mélange de la syénite grise a retourné un âge de cristallisation à 1014 ±4 Ma (Augland et al., 2017).

 

 

Épaisseur et distribution

La Syénite de Core est une intrusion de forme grossièrement elliptique orientée NW-SE, de 12 km de long sur environ 7,5 km de large.

Datation

Système isotopiqueMinéralÂge cristallisation (Ma)(+)(-)Référence(s)
U-PbZircon101444Augland et al., 2017

 

Relations stratigraphiques

La syénite de Core est injectée dans la Suite plutonique de Hibbard.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
MOUKHSIL, F. - SOLGADI, F. – BELKACIM, S. – AUGLAND, L E, DAVID, J.Géologie de la région de Parent, Haut-Saint-Maurice (Partie ouest du Grenville). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec, 62 pages, 1 carte à l’échelle 1:125000.2015RG 2015-04
AUGLAND, L. E. – MOUKHSIL, A. – SOLGADI, F.Mantle influence of syn- to late-Grenvillian alkaline magmatism in the Grenville Province: causes and implications. Canadian Journal of Earth Science, volume 54, pages 263-277.2017Source

 

 

29 janvier 2018