English
 
Syénite de Bourguet
Étiquette stratigraphique : [mpro]bog
Symbole cartographique : mPbog

Première publication:  
Dernière modification:

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
mPbog2 Gabbronorite à oxydes de Fe-Ti-P, porphyrique à xénocristaux de feldspath
mPbog1 Syénite mégacristique à phénocristaux de feldspath potassique, à biotite, clinopyroxène et apatite, dykes de syénite alcaline, granite, webstérite
 
Auteur : Moukhsil et al., 2015
Âge : Mésoprotérozoïque
Coupe type :

Affleurements de référence 14-AM-007 (mPbog1) et 14-TC-5022 (mPbog2)

Région type : Feuillet SNRC 32B02
Province géologique : Province de Grenville
Subdivision géologique : Allochtone
Lithologie : Syénite, granite, webstérite, gabbronorite
Type : Lithodémique
Rang : Lithodème
Statut : Formel
Usage : Actif
Unité(s) apparentée(s)

Aucune

Historique

La Syénite de Bourguet a été identifée par Moukhsil et al. (2015) lors de la cartographie de la région de Parent, Haut-Saint-Maurice.

Description

Syénite de Bourguet 1 (mPbog1) : Syénite mégacristique à phénocristaux de feldspath potassique, à biotite, clinopyroxène et apatite, dykes de syénite alcaline, granite, webstérite

Cette unité constitue le principal faciès de la Syénite de Bourguet. Elle occupe le centre de l’intrusion et est composée de syénite mégacristique à phénocristaux de feldspath potassique de couleur gris bleuté (jusqu’à 4 cm de longueur). Elle contient également de la magnétite, de la biotite, du clinopyroxène, de l’apatite et des traces d’ilménite et de titanite. Les phénocristaux de feldspath potassique sont perthitiques, contiennent des inclusions d’apatite et de biotite, et présentent localement une macle de Carlsbad (orthose) sans déformation importante. Les phénocristaux affichent une légère orientation préférentielle témoignant ainsi d’une texture magmatique de la syénite. En revanche, l’encaissant de l’intrusion est très déformé, développant une mylonitisation (cisaillement); des gneiss droits et rubanés sont observés.

Des dykes de syénite alcaline rose saumon et une quantité mineure de webstérite et de granite sont associés à cette unité. Les dykes de syénite sont à grain fin et coupent le faciès principal. Ils sont foliés et mégaporphyriques à phénocristaux de feldspath potassique perthitique (40 à 65 % de la roche, de 1 à 3 cm de longueur). Les deux types de dyke sont composés de biotite interstitielle, avec une faible quantité d’orthopyroxène, de magnétite, d’ilménite et d’apatite comme minéraux accessoires. La webstérite est verdâtre en surface fraîche, à grain moyen et contient du clinopyroxène, de l’orthopyroxène, de la biotite, de l’olivine et de la hornblende verte. Les minéraux accessoires sont l’apatite et l’ilménite.

Le granite associé à cette syénite est rosâtre et à grain grossier. Il est constitué de quartz, de plagioclase, de feldspath potassique, généralement perthitique et de minéraux opaques.

Syénite de Bourguet 2 (mPbog2) : Gabbronorite à oxydes de Fe-Ti-P, porphyrique à xénocristaux de feldspath

Cette unité occupe la périphérie nord de l’intrusion. Elle est composée de gabbronorite à oxydes de fer, titane et apatite (type OAGN = Oxyde Apatite Gabbronorite, acronyme selon Dymeck et Owens, 2001), caractérisée par une texture porphyrique à xénocristaux de feldspath potassique. Ces xénocristaux de forme rectangulaire (2 mm à 1 cm de longueur) sont de même composition que les phénocristaux de la syénite formant l’unité principale (mPbog1). La gabbronorite est à grain moyen à grossier, fortement magnétique, et constituée de cristaux poikiloblastiques de biotite (~1 cm de longueur), de clinopyroxène, d’orthopyroxène, de plagioclase, de magnétite, de hornblende, d’apatite et de sulfures en traces (pyrrhotite, chalcopyrite). On note également la présence d’ilménite normative.

Épaisseur et distribution

Cette intrusion est de forme grossièrement elliptique, d’environ 7,5 km de long sur 4 km de large, et d’une orientation NW-SE. Deux petites intrusions sont aussi visibles au nord-ouest de l’intrusion principale.

Datation

L’unité mPbog1 a été datée dans le cadre de la cartographie de la région de Parent et a livré un âge de mise en place de 1038 +15/-13 Ma.
Système isotopique Minéral Âge cristallisation(Ma) (+) (-) Référence(s)
U-Pb Zircon 1038 15 13 Augland et al., 2016

Relations stratigraphiques

La Syénite de Bourguet est injectée dans la Suite plutonique de Dugré et dans le Complexe de Wabash.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s) Titre Année de publication Hyperlien (EXAMINE ou Autre)
MOUKHSIL, F. –  SOLGADI, F. – BELKACIM, S. – AUGLAND, L.E. – DAVID, J. Géologie de la région de Parent, Haut-Saint-Maurice (Partie ouest du Grenville). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec, 62 pages, 1 carte. 2015 RG 2015-04
DYMEK, P.F. – OWENS, B.E. Petrogenesis of apatite-rich rocks (nelsonite and oxyde-apatite-gabbronorite) associated with massif anorthosites. Economic Geology, volume 96, pages 797-815. 2001 Source
AUGLAND, L.E. – MOUKHSIL, A. – SOLGADI, F. Mantle influence of syn- to late-Grenvillian alkaline magmatism in the Grenville Province: causes and implications. Canadian Journal of Earth Science, volume 54, pages 263-277. 2016 Source
26 janvier 2018