Suite supracrustale de Rouge-Mattawin
Étiquette stratigraphique : [mpro]win
Symbole cartographique : mPwin

Première publication :  
Dernière modification : 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
mPwin5 Paragneiss à biotite et grenat ± pyrite ± pyrrhotite, gris ou rouille, interlits de quartzite localement
mPwin4 Paragneiss généralement rouille, à biotite, sillimanite et grenat
mPwin3 Quartzite à ± grenat ± sillimanite
mPwin1 Marbre calcitique et marbre dolomitique à ± olivine ± sphalérite, roche calcosilicatée à diopside
 
Auteur(s) :
Hébert et Nantel, 1999
Âge :
Mésoprotérozoïque 
Stratotype :
Aucun
Région type :
Région à l’est de la rivière Rouge-Mattawin (feuillet SNRC 31J10)
Province géologique :
Subdivision géologique :
Lithologie : Paragneiss, marbre, quartzite, roche calcosilicatée
Catégorie :
Lithodémique
Rang :
Suite
Statut : Formel
Usage : Actif

 

Historique

La Suite supracrustale de Rouge-Mattawin a été introduite comme une séquence supracrustale lors de la cartographie du feuillet 31J10 par Hébert et Nantel (1999). Cette unité ainsi que la Suite supracrustale de Curières (unité abandonnée) faisaient partie de la Suite supracrustale de L’Ascension. La Séquence supracrustale de Rouge-Mattawin a été remplacée par la Suite métamorphique de Rouge-Mattawin (Nantel et Pintson, 2001, Nantel, 2002). Nantel (2008) l’a renommée Suite supracrustale de Rouge-Mattawin lors de la production de la carte de synthèse de la partie nord de la Ceinture centrale des roches métasédimentaires, l’extrayant alors de la Suite supracrustale de L’Ascension et la réduisant à quatre unités informelles (mPwin1, mPwin3, mPwin4 et mPwin5). Le tableau ci-bas présente le nouvel arrangement des lithologies de chacune des unités selon cet auteur, tel que défini d’abord par Hébert et Nantel (1999).

Unités actuelles

Nantel (2008)

Hébert et Nantel

(1999)

Suite supracrustale de Rouge-Mattawin Séquence supracrustale de Rouge-Mattawin
mPwin1

mPwin3

mPwin2b

mPwin3

mPwin2

mPwin2a

mPwin4 mPwin1b
mPwin5 mPwin1a

Description

La Suite supracrustale de Rouge-Mattawin est constituée de roches métasédimentaires. Elle a été essentiellement cartographiée à l’est de la rivière Rouge et occupe la majeure partie du feuillet 31J10. Les roches métasédimentaires sont surtout formées de paragneiss, de marbre, de quartzite et de roches calcosilicatées. Des minéralisations zincifères sont connues surtout dans les marbres de cette suite (Hébert et al., 1997).

Suite supracrustale de Rouge-Mattawin 1 (mPwin1) : Marbre calcitique et marbre dolomitique à ± olivine ± sphalérite, roche calcosilicatée à diopside

L’unité mPwin1 est constituée de marbres calcitique et dolomitique blanc gris de granulométrie grossière à fine, ainsi que de roche calcosilicatée verdâtre. Les deux types de marbre sont observés en alternance dans l’est du feuillet 31J10. Les roches dolomitiques sont principalement de granulométrie fine. Les niveaux de marbre calcitique sont d’épaisseur métrique. Ils renferment de l’olivine, du diopside et de nombreux fragments de paragneiss, de quartzite et d’amphibolite. Localement, ils sont enrichis en olivine, serpentinisée par endroits, et des traces de sphalérite. Des niveaux de paragneiss (mPwin5) rouille en alternance avec les marbres sont particulièrement altérés. Ceux-ci contiennent des sulfures de fer (Hébert et Nantel, 1999). Le marbre renferme par endroits des fragments de roches supracrustales encaissantes. Les roches calcosilicatées sont de granulométrie moyenne et riches en diopside (diopsidite).

Suite supracrustale de Rouge-Mattawin 3 (mPwin3) : Quartzite à ± grenat ± sillimanite

L’unité mPwin3 est constituée de niveaux métriques à décamétriques de quartzite généralement de granulométrie moyenne à grossière, blanchâtre, localement rosé. Le grenat et la sillimanite ont été observés de manière éparse sur le terrain, alors que la muscovite est rare et la tourmaline est présente uniquement sur quelques affleurements. De minces interlits de paragneiss à biotite, grenat et sillimanite sont observés dans le quartzite.

Suite supracrustale de Rouge-Mattawin 4 (mPwin4) : Paragneiss généralement rouille, à biotite, sillimanite et grenat

L’unité mPwin4 est composée d’une alternance de lits centimétriques à décimétriques de paragneiss à biotite et grenat, avec ou sans sillimanite. Le paragneiss est généralement rouillé et contient de la pyrite finement disséminée causant l’altération rouille pénétrative (>30 cm de profondeur), à reflets bleutés localement. La proportion de graphite peut être importante dans cette roche (jusqu’à 2,8 % Cgraphite). De minces niveaux de quartzite constituent <15 % de cette unité. Une proportion moindre (2 %) d’amphibolite est présente sous forme de niveaux boudinés dans cette unité.

Suite supracrustale de Rouge-Mattawin 5 (mPwin5) : Paragneiss à biotite et grenat ± pyrite ± pyrrhotite, gris ou rouille, interlits de quartzite localement

L’unité mPwin5 comprend surtout des paragneiss à biotite-grenat, avec ou sans sillimanite, à structure rubanée. Le paragneiss se présente sous forme de lits centimétriques interstratifiés par endroits avec des lits décimétriques de quartzite contenant de la tourmaline localement. En général, cette unité présente <25 % de quartzite, <5 % de niveaux décimétriques à métriques d’amphibolite, de marbre et de roche calcosilicatée.

Épaisseur et distribution

La Suite supracrustale de Rouge-Mattawin est localisée surtout dans la moitié est du feuillet 31J10, où elle occupe une superficie de ~270 km2. Une petite partie (32 km2) de cette unité a été reconnue dans le coin SSE du feuillet 31J15. La compilation géologique des affleurements à l’est du feuillet 31J10 et 31J15 ainsi que vers le sud du feuillet 31J10 a permis d’étendre cette suite dans les feuillets 31J16, 31J09 et 31J07 (Moukhsil et El Bourki, en préparation).

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

Dans la Suite supracrustale de Rouge Mattawin, des zones de gneiss droit de longueur plurikilométrique y forment une série de couloirs (p. ex. la Zone de cisaillement de Kinonge-Labelle, moitié est du feuillet 31J10) de quelques dizaines à quelques centaines de mètres de largeur. Ces couloirs la découpent en plusieurs écailles tectoniques de direction NNE-SSW. Ces écailles forment un patron anastomosé et se chevauchent vers le NW avec un léger déplacement horizontal senestre (Hébert et Nantel, 1999). Des enclaves de roche de la Suite supracrustale de Rouge-Mattawin sont observées dans la brèche intrusive de la Suite Anorthosite-Mangérite-Charnockite-Granite (AMCG) de Morin (mPmor2b), dont l’âge est estimé entre 1160 Ma et 1135 Ma (Doig, 1991, Emslie et Hunt, 1990, Friedman et Martignole, 1995). Par conséquent, le dépôt de la Suite supracrustale de Rouge-Mattawin est antérieur à la mise en place des roches de la Suite AMCG de Morin.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

HEBERT, C., CHOINIERE, J., NANTEL, S., LACOSTE, P. 1997. ZINC : REGION DE L’ASCENSION (SNRC 31J/10). MRN. PRO 97-01, 7 pages.

HEBERT, C., NANTEL, S. 1999. GEOLOGIE DE LA REGION DE L’ASCENSION. MRN. RG 99-03, 33 pages et 1 plan.

NANTEL, S. 2002. CARTE DE LA PARTIE NORD DE LA CEINTURE CENTRALE DES MÉTASÉDIMENTS, PROVINCE DE GRENVILLE, ET LEXIQUE  DES UNITÉS LITHODÉMIQUES. PAGES 15-26. In LABBE, J Y., LACOSTE, P., CLARK, T., GOUTIER, J., OUELLET, M C., DION, C., WARES, R., HOULE, M., BOILY, M., NANTEL, S., HEBERT, C., CADIEUX, A M., VAN BREEMEN, O., CHEVE, S. 2003. ETUDES EN COURS 2001-2002. MRN. DV 2002-12, 46 pages.

MOUKHSIL, A. EL BOURKI, M. EN PRÉPARATION. SYNTHÈSE GÉOLOGIQUE DE LA RÉGION DE CLOVA JUSQU’À CELLE DU LAC SAINT-JEAN. PARTIE OUEST DE LA PROVINCE DE GRENVILLE, QUÉBEC.

NANTEL, S. 2008. GEOLOGIE ET APERCU DE LA GEOCHRONOLOGIE ET DES INDICES METALLIQUES DECOUVERTS ENTRE 1996 ET 2007 DANS LA PARTIE NORD DE LA CEINTURE CENTRALE DES METASEDIMENTS, PROVINCE DE GRENVILLE, REGION DE MONT-LAURIER. MRNF. DV 2008-04, 20 pages et 1 plan.

NANTEL, S., PINTSON, H. 2001. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC DE LA MAISON DE PIERRE. MRN. RG 2001-12, 36 pages et 1 plan.

Autres publications

DOIG, R., 1991. U-Pb zircon ages of Morin anorthosite rocks, Grenville Province, Québec. Journal of Geology, volume 99, pages 729-738. doi.org/10.1086/629535

EMSLIE, R.F., HUNT, P.A. 1990. Ages and petrogenetic significance of igneous mangerite–charnockite suites associated with massif anorthosites, Grenville Province. Journal of Geology, volume 98, pages 213-232. doi.org/10.1086/629394

FRIEDMAN, R., MARTIGNOLE, J. 1995. Mesoproterozoique sedimentation, magmatism, and metamorphic in the southern part of the Grenville Province (western Quebec): U-Pb geochronological constraints. Canadian Journal of Earth Sciences, volume 32, pages 2103-2114. doi.org/10.1139/e95-164

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Suite supracrustale de Rouge-Mattawin. Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-de-grenville/suite-supracrustale-de-rouge-mattawin [cité le jour mois année].

Collaborateurs

 

Première publication

Abdelali Moukhsil, géo, Ph. D. abdelali.moukhsil@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Fabien Solgadi, géo. Ph. D (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique), André Tremblay (montage HTML). 

 

26 mai 2020