Suite plutonique de Bonhomme 
Étiquette stratigraphique : [mpro]boh 
Symbole cartographique : mPboh 

Première publication :  
Dernière modification :
Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.

Aucune

Auteur :
Moukhsil et Daoudene, 2019
Âge :
Mésoprotérozïque
Stratotype :
Affleurements de référence (p. ex. 18-AM-205) localisés au nord du lac Bonhomme, le long de la rivière Trenche
Région type :
Coin SW du feuillet SNRC 32A07
Province géologique :
Subdivision géologique :
Lithologie :Roches intrusives felsiques à intermédiaires
Type :
Lithodémique
Rang :
Suite
Statut :Formel
Usage :Actif

 

Historique

La Suite plutonique de Bonhomme est une unité introduite par Moukhsil et Daoudene (2019) lors de la cartographie de la région du lac des Commissaires, au SW du lac Saint-Jean (feuillet SNRC 32A07).

Description

La Suite plutonique de Bonhomme est polyphasée et constituée de mangérite, de syénite avec ou sans orthopyroxène, de monzodiorite à orthopyroxène et de syénogranite. Ces différents faciès affleurent de manière éparse dans l’intrusion et ne peuvent pas être regroupés en plusieurs unités distinctes à l’échelle cartographique du 1/50 000. La Suite plutonique de Bonhomme est très magnétique et facile à délimiter à partir des cartes aéromagnétiques (Intissar et Benahmed, 2015).
 
La mangérite est blanchâtre à brunâtre en patine d’altération et verdâtre en surface fraiche. Elle est porphyrique, localement mégacristique, à phénocristaux de 1 à 5 cm de longueur de feldspath potassique et de plagioclase. Ces phénocristaux, qui peuvent représenter jusqu’à 30 % de la roche, présentent une faible orientation préférentielle. De plus, l’alignement préférentiel peu développé des minéraux ferromagnésiens montre une faible foliation. Le feldspath potassique est généralement perthitique et localement entouré d’une couronne de plagioclase blanchâtre (structure rapakivi). Le quartz et le feldspath forment par endroits des myrmékites. La roche est également composée d’orthopyroxène altéré, de quartz, de hornblende verte, de biotite à inclusions d’apatite, de zircon, d’épidote et de minéraux opaques (magnétite et pyrrhotite). À l’échelle de l’affleurement, une variation de la teneur en feldspath potassique peut être fréquemment observée et traduit le passage progressif de la mangérite vers la syénite. Cette dernière est brunâtre à rose en surface altérée et rose en surface fraiche, massive et généralement porphyrique à phénocristaux de feldspath potassique. Elle peut contenir des cristaux d’orthopyroxène, de magnétite et, en quantités moindres, de biotite.

La monzodiorite à orthopyroxène est grisâtre en surface fraiche. La roche est à grain fin à grossier et généralement foliée à gneissique. Au microscope, elle affiche de gros cristaux millimétriques d’orthopyroxène généralement altérés en un assemblage de mica blanc-carbonate-chlorite. Le quartz est à extinction roulante et la magnétite apapraît soit en cristaux disséminés dans la roche, soit en inclusions dans la biotite brun-rouge. Le feldspath potassique est perthitique, pendant que les macles polysynthétiques du plagioclase se terminent en biseau.

Le syénogranite est gris-rose en patine d’altération, rose en surface fraiche et de granulométrie grossière à structure porphyrique à phénocristaux de feldspath potassique. Au microscope, ce dernier est généralement perthitique et associé à de grandes plages de quartz à l’extinction ondulante peu prononcée. Ces deux minéraux forment également des myrmékites. Les minéraux ferromagnésiens ne dépassent pas 3 % de la roche et sont constitués de hornblende verte et de biotite. L’épidote, l’apatite et le zircon constituent les minéraux accessoires. En général, la roche ne présente pas d’évidence de déformation à l’oeil nu, mais les grains de quartz montrent localement un léger aplatissement préférentiel qui marque une foliation peu développée.

Épaisseur et distribution

La Suite plutonique de Bonhomme forme un batholite de 800 km2, dont seulement une portion de 150 km2 affleure dans les coins SW du feuillet 32A07 et NW du feuillet 32A02, cartographiés par Moukhsil et Daoudene (2019). Le reste de la suite (environ 650 km2) affleure dans les feuillets 32A03 et 32A06 qui n’ont pas encore fait l’objet d’une cartographie au 1/50 000. L’interprétation des cartes aéromagnétiques régionales montre bien l’extension de cette intrusion dans ces deux feuillets (Intissar et Benahmed, 2015).

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

La Suite plutonique de Bonhomme est intrusive dans la Suite plutonique de Bardeau et contient des lambeaux de paragneiss du Complexe de Barrois.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans Sigéom Examine

INTISSAR, R., BENAHMED, S. 2015. LEVE MAGNETIQUE AEROPORTE DANS LE SECTEUR OUEST DU LAC-ST-JEAN, PROVINCE DE GRENVILLE. MERN, GOLDAK AIRBORNE SURVEYS. DP 2015-06, 7 pages et 2 plans.

MOUKHSIL, A., DAOUDENE, Y. 2019. Géologie de la région du lac des Commissaires, Province de Grenville, région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Québec, Canada. MERN. BG 2019-01.

 

 

14 juin 2019