Suite anorthositique de Ouiatchouan
Étiquette stratigraphique : [mpro]och
Symbole cartographique : mPoch

Première publication :  
Dernière modification :
Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
mPoch2 Gabbronorite, gabbro
mPoch1 Anorthosite blanchâtre, leuconorite, gabbronorite, quantité mineure de mangérite
 
Auteur :Benoit et Valiquette, 1971
Âge :Mésoprotérozoïque
Coupe type :Affleurement de référence 18-AM-46
Région type :Région du lac Saint-Jean (feuillet SNRC 32A08)
Province géologique :Province de Grenville
Subdivision géologique :Allochtone
Lithologie :Roches intrusives mafique et ultramafique
Type :Lithodémique
Rang :Suite
Statut :Formel
Usage :Actif

Historique

La Suite anorthositique de Ouiatchouan avait été nommée « Anorthosite du lac Bouchette » par Benoit et Valiquette (1971). Morfin et al. (2015) l’ont nommé « Suite anorthositique du lac Bouchette » lors du levé géologique de la région de Chambord, Roberval et Notre-Dame-de-la-Doré (feuillets SNRC 32A08, 32A09 et 32A10). Le terme « lac Bouchette » étant déjà utilisé dans le lexique stratigraphique du Québec, le nom de « Suite anorthositique de Ouiatchouan » est donc apparu plus approprié (Moukhsil et Daoudene, 2019).

Description

Suite anorthositique de Ouiatchouan 1 (mPoch1) : Anorthosite blanchâtre, leuconorite, gabbronorite, quantité mineure de mangérite

Cette unité est constituée d’anorthosite grisâtre à blanchâtre, à plagioclase recristallisé et séricitisé. Le taux de recristallisation de l’anorthosite varie d’un affleurement à l’autre et se situ entre 45 et 95 % pour le plagioclase. Les reliques des phénocristaux de plagioclase (porphyroclastes) ne dépassent pas 3 cm. La biotite, le clinopyroxène et l’orthopyroxène ouralitisé (hornblende) constituent les minéraux ferromagnésiens de l’anorthosite et forment moins de 8 % de la roche. Localement, ces minéraux présentent un alignement indiquant une fabrique planaire (foliation) qui devient mylonitique dans les zones de déformation. L’anorthosite contient moins de 1 % de minéraux opaques (pyrite).

La leuconorite est grisâtre à brunâtre en surface fraiche dépendamment du taux de cristallisation des plagioclases qui la compose. En effet, la leuconorite est composée de 40 à 80 % de plagioclase et de 20 à 60 % de minéraux ferromagnésiens (biotite, orthopyroxène, clinopyroxène) dont l’alignement indique une fabrique planaire (foliation). L’orthopyroxène est partiellement rétromorphosé en hornblende et localement en biotite. La roche contient également de la magnétite et de la pyrite (<1 %). La leuconorite est, par endroits, porphyrique à phénocristaux de plagioclase, mais elle est généralement de granulométrie moyenne à grossière et présente une structure coronitique avec de l’orthopyroxène entouré par du clinopyroxène et/ou de l’amphibole. Cette unité contient des enclaves centimétriques à métriques de pyroxénite et de gabbronorite.

La gabbronorite, principalement mésocrate, a principalement été cartographiée le long de la bordure ouest de la suite et elle est généralement plus magnétique que l’anorthosite et la leuconorite. Elle est grisâtre à noirâtre en surface fraiche et brunâtre en surface altérée. Le plagioclase forme de grosses plages dont quelques-unes présentent des macles polysynthétiques se terminant en biseau suite à la déformation de la roche. En plus de l’orthopyroxène ouralitisé et du clinopyroxène, il y a présence de biotite (<1 %), de hornblende (15 à 20 %) et, localement, de minéraux opaques (pyrite) dans la gabbronorite. Cette dernière présente par endroits des niveaux mélanocrate foliés, centimétriques, de granulométrie moyenne à grossière et enrichis en minéraux ferromagnésiens. Les affleurements de gabbronorite localisés dans ou proche de la zone de cisaillement à l’ouest de la Suite anorthositique de Ouiatchouan sont très déformés et présentent une linéation d’étirement à composante directionnelle. 

La mangérite est en quantité mineure dans cette suite. Elle est grisâtre à blanchâtre en surface altérée et à grain grossier. Elle est composée de biotite, d’orthopyroxène et de magnétite. Cette mangérite est observée le long de la bordure ouest de l’intrusion et pourrait être plutôt associée à la Suite plutonique de Thaddé

Suite anorthositique de Ouiatchouan 2 (mPoch2) : Gabbronorite, gabbro

Cette unité est constituée de gabbronorite et de gabbro leucocrate à plagioclase calcique (An40), à amphibole et à pyroxènes ouralitisés. L’amphibole verte est le minéral mafique dominant et est localement remplacée par la biotite. Cette amphibole représente environ 30 % de la roche en amas de hornblende, dont le cœur est généralement composé de hornblende poeciloblastique. Le plagioclase forme de gros grains altérés en mica blanc et présente une extinction roulante. La phase minérale accessoire est constituée principalement d’apatite et de minéraux opaques. La gabbronorite et le gabbro peuvent également contenir de la magnétite et de la biotite. Les roches de cette unité sont généralement de granulométrie moyenne à fine et sont foliées.

Épaisseur et distribution

La Suite anorthositique de Ouiatchouan (mPoch1) se présente principalement sous forme d’un feuillet plus long que large (environ 22 km sur 4 km), d’orientation N-S, et affleure dans les feuillets SRNC 32A08 et 32A01.

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

La Suite anorthositique de Ouiatchouan est coincée entre la Suite plutonique de Thaddé, la Suite de Travers et la Suite plutonique de Belley. Elle est bordée à l’ouest par un cisaillement senestre et à l’est par un cisaillement senestre inverse. Dans les deux cas, cette suite est déformée et les plagioclases des faciès anorthositique et leuconoritique sont généralement recristallisés, on y observe très peu de phénocristaux. Des dykes de pegmatite granitique et de syénite (Suite de Travers) coupent les faciès de la Suite anorthositique de Ouiatchouan.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans Sigéom Examine

BENOIT, F W., VALIQUETTE, G. 1971. REGION DU LAC SAINT-JEAN (PARTIE SUD). MRN. RG 140, 29 pages et 5 plans.

MORFIN, S., TREMBLAY, C., SOLGADI, F., MOUKHSIL, A., DAIGNEAULT, R. 2015. GEOLOGIE DE LA REGION DE CHAMBORD, ROBERVAL ET NOTRE-DAME-DE-LA-DORE (FEUILLETS SNRC 32A08, A09 ET A10) ET RECONNAISSANCE DES FEUILLETS 32A06, A07 ET A11. MERN, CERM. MB 2015-07, 69 pages et 5 plans.

MOUKHSIL, A., DAOUDENE, Y. 2019. Géologie de la région du lac des Commissaires, Province de Grenville, région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Québec, Canada. MERN. BG 2019-01.

14 juin 2019