Pyroxénite de Tentacule
Étiquette stratigraphique : [arch][prot]ttc
Symbole cartographique : APttc

Première publication:  
Dernière modification:

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
Aucune
 
Auteur :Mathieu et Bilodeau, en préparation
Âge :Précambrien / Protérozoïque ou Archéen
Coupe type :Affleurement d’orthopyroxénite porphyroïde métamorphisée à phénocristaux d’orthopyroxène (affleurement 16-SM-4026)
Région type :Feuillets SNRC 22N11 et 22N06 à l’ouest du réservoir Manicouagan
Province géologique :Province de Grenville
Subdivision géologique :Parautochtone
Lithologie :Roches intrusives ultramafiques dominées par des pyroxénites
Type d’unité :Lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

 

Historique

La Pyroxénite de Tentacule a été introduite par Mathieu et Bilodeau (en préparation) pour regrouper les intrusions ultramafiques cartographiées dans le Parautochtone au cours de la campagne 2016 à l’ouest du réservoir Manicouagan.

Description

La Pyroxénite de Tentacule regroupe un ensemble de petits dykes caractérisés par une susceptibilité magnétique élevée, une granulométrie grossière à très grossière et qui présentent un aspect généralement massif et homogène. Les échantillons montrent une patine brun verdâtre foncé et une cassure fraîche vert foncé. Le mode est dominé par l’orthopyroxène qui forme des cristaux poecilitiques d’une taille atteignant 3 cm. Ces cristaux présentent localement des intercroissances et des exsolutions de clinopyroxène en petits cristaux anguleux, d’oxydes très fins d’aspect globuleux et des lamelles de minéraux opaques dans le clivage. Localement, le pyroxène est remplacé par la trémolite ou le talc. La matrice est composée de petits grains granoblastiques d’orthopyroxène, de clinopyroxène et en quantitiés moindres d’amphibole et de minéraux opaques.

L’extinction roulante et les sous-grains à contacts arrondis traduisent un niveau de déformation assez élevé dans des conditions de moyennes températures (Passchier et Trouw, 2005). Les roches présentent également des signes de recristallisation, particulièrement en bordure des grands phénocristaux d’orthopyroxène qui sont entourés de petits cristaux polygonaux du même minéral.

Épaisseur et distribution

La Pyroxénite de Tentacule regroupe un ensemble de petits dykes qui ne sont pas très visibles sur la carte aéromagnétique malgré leur forte susceptibilité magnétique. Cette unité est rarement cartographiable à l’échelle de 1/50 000 et se loge généralement au contact entre les autres unités du Parautochtone.

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

Aucune relation stratigraphique n’a pu être observée.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
MATHIEU, G. – BILODEAU, C.Géologie du secteur nord-ouest du réservoir Manicouagan, Côte-Nord. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.En préparation
30 juillet 2018