English
 
Anorthosite de La Tuque
Étiquette stratigraphique : [mpro]tuq
Symbole cartographique : mPtuc

Première publication:  
Dernière modification:

 

 

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
Aucune
 
Auteur :Klugman, 1976
Âge :Précambrien / Protérozoïque / Mésoprotérozoïque 
Coupe type :Affleurement d’anorthosite 17-MR-4064
Région type :Feuillet SNRC 31P10
Province géologique :Province de Grenville
Subdivision géologique :Allochtone
Lithologie :Roches intrusives mafiques
Type d’unité :Unité lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Unité formelle
Usage :Unité active

 

 

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 

 

 

 

 

 

Historique

L’Anorthosite de La Tuque a été introduite par Klugman (1976). Ensuite, Rondot (1978) l’a décrite comme étant une masse intrusive ressemblant à l’Anorthosite de Langelier. Les travaux de terrain de l’été 2017 (Moukhsil et Côté, 2018) ont permis de l’observer à la limite sud du feuillet 31P10. Cette intrusion est formée d’anorthosite et d’une quantité mineure de gabbronorite.

 

 

Description

L’Anorthosite de La Tuque forme une intrusion mafique à orthopyroxène et, localement, à oxydes de fer. D’un point de vue géochimique, les teneurs en SiO2 varient entre 49,5 et 52,6 % et le patron des éléments de terres rares (ETR) est plus ou moins plat, avec un léger enrichissement en ETR légères comparativement aux ETR lourdes. L’europium (Eu) présente un pic positif, en relation avec la richesse de la roche en plagioclase. Celui-ci est de type labradorite.

 

 

L’anorthosite est de teinte blanchâtre et faiblement déformée. Elle est constituée de biotite, de clinopyroxène, d’orthopyroxène, d’amphibole, de minéraux opaques et, comme minéral accessoire, de quartz. Les amphiboles sont biotitisées et le plagioclase est légèrement séricitisé.

 

La gabbronorite est de teinte grisâtre en surface fraîche et constituée d’amphibole, de clinopyroxène, d’orthopyroxène, de plagioclase, de pyrrhotite, de magnétite et de biotite. Les minéraux accessoires sont l’apatite et le zircon.

 

 

 

Épaisseur et distribution

L’Anorthosite de La Tuque forme une petite masse de 12 kmsituée à la limite entre les feuillets 31P10 et 31P07.

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

L’unité est injectée dans la Suite plutonique de Vermillon.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
KLUGMAN, M.A. La Tuque Area: West half (Comte de Laviolette). Ministère des Richesses naturelles, Québec, 49 pages1976DPV 370
RONDOT, J.Géologie de la région du Saint-Maurice. Ministère des Richesses naturelles, Québec, 91 pages, 2 cartes1978DPV 594
MOUKHSIL, A. – CÔTÉ, G.

Levé géologique dans la Province de Grenville, au nord de La Tuque, régions de la Mauricie et du Saguenay-Lac-Saint-Jean (région du lac Borgia). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.

2018Bulletin géologiQUE

 

 

 

 

 

 

17 janvier 2018