Suite de False
Étiquette stratigraphique : [ppro]fas
Symbole cartographique : pPfas

 

Première publication: 20 octobre 2016
Dernière modification: 16 novembre 2017

Subdivision(s) informelle(s)

La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
pPfas4 Quartzite
pPfas3 Formation de fer
pPfas2 Roches calcosilicatées
pPfas1 Paragneiss migmatitiques à biotite
pPfas1a Paragneiss migmatitiques à biotite et grenat
Auteur :Lafrance et al., 2014
Âge :Précambrien / Protérozoïque / Paléoprotérozoïque
Coupe type :
Région type :Région du lac Saffray (24F)
Province géologique :Province de Churchill
Subdivision géologique :Zone noyau
Lithologie :Roches métasédimentaires
Type d’unité :Unité lithodémique
Rang :Suite
Statut :Unité formelle
Usage :Unité active

Historique

La Suite de False a été définie par Lafrance et al. (2014) afin de regrouper les métasédiments migmatitisés de la Zone noyau situés à l’ouest de la Zone de cisaillement de la rivière George. Cette unité est associée aux diatexites de la Suite de Winnie, mais n’inclut pas les métasédiments reconnus dans le Domaine de Gabriel (pPaki), dans la partie nord-ouest de la Zone noyau. Elle est renommée Suite de False afin de respecter le Code stratigraphique nord-américain. La Suite de False a été poursuivie vers le sud dans les régions du lac Jeannin (Charette et al., 2016) et du lac Résolution. Elle a également été identifiée dans la partie sud de la région de Kuujjuaq et de la baie d’Ungava par Simard et al. (2013), ainsi que dans la partie sud-ouest de la région du lac Brisson (Lafrance et al., 2016).

Les suites de False et de Winnie se trouvent en grande partie dans le Domaine de Buteux localisé dans la partie ouest de la Zone noyau, entre les failles du lac Turcotte, à l’ouest, et du lac Pingiajjulik, à l’est. Ce domaine correspond en partie à la portion nord du Domaine de Kuujjuaq défini par Wardle et al. (2002) entre la Fosse du Labrador (Orogène du Nouveau-Québec) et la Zone noyau. Le terme « Domaine de Kuujjuaq » n’a toutefois pas été retenu par Lafrance et al. (2014), puisqu’il regroupe des roches d’origines et d’âges différents.

Description

La Suite de False a été divisée en quatre unités informelles par Lafrance et al. (2014) : 1) une unité de paragneiss migmatitisés (pPfas1); 2) une unité de roches calcosilicatées (pPfas2); 3) une unité de formation de fer (pPfas3); 4) une unité de quartzite (pPfas4).

Suite de False 1 (pPfas1) : Paragneiss migmatitisés

L’unité de paragneiss migmatitisé représente l’unité dominante de la Suite de False. Le paragneiss est caractérisé par la présence de 15 à 25 % de rubans discontinus de mobilisat blanchâtre de largeur millimétrique à centimétrique et de composition généralement tonalitique. Le rubanement est aussi causé par l’alternance de bandes contenant des proportions variables de minéraux mafiques (10 à 30 %). La roche est gris moyen en cassure fraîche et possède une patine d’altération brunâtre. Sa granulométrie varie de fine à moyenne et elle possède une structure granoblastique bien développée. Le paragneiss est généralement pauvre en microcline et la quantité de quartz est très variable (10 à 35 %).

Les minéraux mafiques consistent en feuillets de biotite brune à rouge bien alignés ou regroupés en amas millimétriques associées localement à la hornblende. Certains niveaux ou rubans peuvent toutefois renfermer jusqu’à 15 % de hornblende. Les minéraux accessoires sont généralement abondants et accolés aux minéraux mafiques. L’apatite, le zircon en inclusions dans la biotite, les minéraux opaques et l’allanite sont toujours présents. La muscovite n’est pas toujours reconnue, mais peut représenter jusqu’à 15 % de la roche (généralement moins de 5 %). Au moins deux générations de muscovite sont observées, l’une parallèle à la foliation et la seconde qui la recoupe. Les autres minéraux accessoires observés sont le sphène, la chlorite, l’épidote, le grenat et la sillimanite. La sillimanite se présente sous la forme de fibrolite ou de cristaux prismatiques communément en inclusions dans le grenat et disposés dans les plans de clivage de la biotite. Les grains millimétriques de grenat contiennent des inclusions de plagioclase, de quartz et de micas. À l’intérieur et en bordure du grenat, la biotite est en général complètement chloritisée.

Dans les zones de déformation, la roche est schisteuse et constituée de lentilles granoblastiques de plagioclase et de quartz contournées par les micas et par des microcorridors de déformation formant une structure anastomosée. Localement, quelques affleurements de paragneiss non migmatitisé, riches en microcline (20 à 35 %) et plus pauvres en minéraux mafiques (méta-arkose) ont aussi été assignés à la Suite de False.

La sous-unité pPfas1a représente des secteurs où le paragneiss et le mobilisat renferment plus de 5 % de grenat rose ou rouge, en grains millimétriques disséminés, en amas centimétriques ou en pœciloblastes.

Suite de False 2 (pPfas2) : Roches calcosilicatées

Les roches calcosilicatées de la Suite de False montrent différents assemblages minéralogiques. La plupart consiste en des roches granoblastiques, rubanées et à granulométrie fine à moyenne. Le diopside, le quartz, le plagioclase et les carbonates sont les principaux constituants. Plus localement, la roche peut aussi contenir du feldspath potassique, de la hornblende, du grenat, de la trémolite, des minéraux opaques ou des lamines discontinues de biotite. Par endroits, des niveaux décimétriques à métriques de paragneiss et de marbre sont intercalés avec les roches calcosilicatées.

Suite de False 3 (pPfas3) : Formation de fer

Les formations de fer de la Suite de False sont principalement au faciès des oxydes. La roche rubanée et très fortement magnétique montre une granulométrie fine à moyenne et une teinte gris bleuté très foncé. Elle se compose d’une alternance de rubans millimétriques à centimétriques de magnétite et de quartz en proportion égale et contient localement du clinopyroxène et des sulfures. Dans la partie nord-est de la région du lac Jeannin, une formation de fer au faciès des silicates a aussi été observée. La roche est rubanée et essentiellement constituée de hornblende brune, de pœciloblastes de grenat et de quartz. Elle comprend aussi des proportions moindres de magnétite, de plagioclase, d’apatite et d’hématite.

Suite de False 4 (pPfas4) : Quartzite

Le quartzite est massif, finement grenu et granoblastique. Il est injecté par 5 à 10 % de veines de quartz millimétriques à centimétriques donnant parfois un aspect bréchique à la roche. Il renferme localement un peu de feldspaths ou des sulfures disséminés.

Épaisseur et distribution

La Suite de False, ainsi que les diatexites de la Suite de Winnie, se trouvent en grande partie à l’intérieur du Domaine de Buteux (Lafrance et al., 2014). Le Domaine de Buteux, d’âge paléoprotérozoïque, est localisé dans la partie ouest de la Zone noyau. Il est interprété comme une nappe de charriage ayant chevauché la Zone de Rachel-Laporte vers l’ouest. Il est limité à l’ouest par la Faille du lac Turcotte et à l’est par la Faille du lac Pingiajjulik. Les roches assignées aux suites de False et de Winnie ne sont toutefois pas restreintes au Domaine de Buteux et ont aussi été observées à l’est de la Faille du lac Pingiajjulik, dans la Zone noyau.

L’unité de paragneiss pPfas1 est la plus répandue et occupe une superficie importante dans les régions du lac Saffray (Lafrance et al., 2014) et du lac Jeanin (Charette et al., 2016). Les roches calcosilicatées (pPfas2) forment des lambeaux hectométriques à kilométriques principalement regroupés dans la partie sud-est de la région du lac Saffray et dans la partie nord de la région du lac Jeannin. Les formations de fer et les niveaux de quartzites de la Suite de False font moins d’un kilomètre de largeur et sont plutôt rares à l’intérieur de la Zone noyau.

Datation

Les roches de la Suite de False n’ont pas été datées. Toutefois, les paragneiss ont subi un événement de fusion important autour de 1838 Ma comme l’indique un âge obtenu dans les diatexites de la Suite de Winnie.

Relations stratigraphiques

Les anomalies magnétiques E-W qui caractérisent les intrusions potassiques archéennes de la Suite de Saffray se poursuivent à l’intérieur du Domaine de Buteux avec une intensité légèrement atténuée. Ces observations semblent indiquer que la couverture de roches métasédimentaires migmatitiques du Domaine de Buteux est relativement mince et recouvre un socle formé par les roches archéennes de la Zone noyau. La présence des roches migmatitiques des suites de False et de Winnie entre les intrusions archéennes de la Suite de Saffray dans la Zone noyau indique également que la couverture sédimentaire paléoprotérozoïque a été enfouie avec le socle gneissique lors des événements collisionnels au Paléoprotérozoïque. Cette couverture aurait été en bonne partie érodée après le chevauchement de la Zone noyau sur le Domaine de Buteux.

L’événement de fusion majeur qui a affecté les paragneiss de la Suite de False a produit une quantité importante de diatexites assignées à la Suite de Winnie. Les roches de la Suite de False se trouvent d’ailleurs en enclaves et niveaux décimétriques à décamétriques à l’intérieur des diatexites de la Suite de Winnie. Les paragneiss sont également injectés par de nombreux dykes blanchâtres, de largeur décimétrique à métrique, qui sont probablement associés aux intrusions de la Suite d’Aveneau interprétées comme des produits évolués résultant du processus d’anatexie. Ils sont également coupés par les intrusions granitiques de la Suite de Dancelou.

Paléontologie

Non applicable.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
CHARETTE, B. – LAFRANCE, I. – MATHIEU, G.Géologie de la région du lac Jeannin (SNRC 24B). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.2016

Rapport géologique électronique

LAFRANCE, I. – BANDYAYERA, D. – CHARETTE, B. – BILODEAU, C. – DAVID. J.Géologie de la région du lac Brisson (SNRC 24A). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; RG 2015-05, 61 pages.2016RG 2015-05
LAFRANCE, I. – BANDYAYERA, D. – BILODEAU, C.Géologie de la région du lac Henrietta (SNRC 24H). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2015-01, 62 pages.2015RG 2015-01
LAFRANCE, I. – SIMARD, M. – BANDYAYERA, D.Géologie de la région du lac Saffray (SNRC 24G-24F). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2014-02, 49 pages.2014RG 2014-02
PERREAULT, S. – HYNES, A.Tectonic evolution of the Kuujjuaq terrane, New Quebec Orogen. Geoscience Canada; volume 17, pages 238-240.1990
WARDLE, R.J. – JAMES, D.T – SCOTT, D.J. – HALL, JThe southeastern Churchill Province : synthesis of a Paleoproterozoic transpressional orogen. Canadian Journal of Earth Science; volume 39, pages 639-663.2002Source
20 octobre 2016