Suite de Dumans
Étiquette stratigraphique : [ppro]dmn
Symbole cartographique : pPdmn

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
pPdmn2 Monzogranite et granodiorite
pPdmn1 Granite leucocrate
 
Auteur :Van der Leeden, 1995; Charette et al., 2019
Âge :Paléoprotérozoïque
Coupe type :Aucune
Région type :Région du lac Leif (feuillets SNRC 23P09 et 23P10).
Province géologique :Province de Churchill
Subdivision géologique :Domaine lithotectonique de Mistinibi-Raude
Lithologie :Granitoïdes
Type :Lithodémique
Rang :Suite
Statut :Formel
Usage :Actif

Historique

Le terme « Granite de Dumans » a été utilisé pour la première fois par van der Leeden (1995) afin de décrire une intrusion localisée à l’est de la Zone de cisaillement de la Rivière George (ZCrge). Owen (1989, 1991) a aussi décrit une sous-unité informelle (F1c) composée de roches similaires et qui comprenait, entre autres, les plutons du lac Raude, du lac aux Goélands sud et du lac aux Goélands nord. Dans le prolongement sud du « Pluton du lac aux Goélands sud », Hammouche et al. (2012) ont aussi associé des intrusions similaires à l’unité lithologique I1a. Ces termes informels ont tous été abandonnés et l’unité a été renommée « Suite de Dumans » par Charette et al. (2019), dans le cadre de la synthèse régionale du sud-est de la Province de Churchill (Lafrance et al., 2018).

Description

La Suite de Dumans comprend une unité de granite leucocrate (pPdmn1) et une unité de monzogranite et de granodiorite (pPdmn2). Ces deux unités sont en contact net, mais la relation de recoupement n’a pas été observée puisque ces lithologies sont généralement massives ou peu déformées. Elles sont injectées par des dykes décimétriques de granite grossier à pegmatitique qui peuvent représenter entre 1 et 20 % des affleurements. Elles renferment aussi entre 5 et 30 % d’enclaves subarrondies, métriques à décamétriques, de diorite foliée à gneissique du Complexe d’Advance. Des zones de déformation mylonitiques sont localement observées dans la Suite de Dumans. La roche renferme alors des rubans lenticulaires de quartz et des porphyroclastes de microcline.

Suite de Dumans 1 (pPdmn1) : Granite leucocrate

L’unité pPdmn1 est un granite gris pâle, homogène, leucocrate et de granulométrie fine à moyenne. Il est localement rosé dans les secteurs affectés par une forte hématitisation. Des cristaux idiomorphes de magnétite de 1 à 3 mm sont dispersés de façon hétérogène dans le granite. Les lames minces montrent un aspect intrusif avec un peu de réduction de grains et de nombreuses myrmékites et perthites. Les minéraux silicatés présentent une microstructure en mosaïque. Le quartz (30 %) est à extinction roulante et la biotite (<5 %), brune à verte, est le minéral ferromagnésien principal. De la hornblende a été observée dans certains échantillons. Les minéraux accessoires sont nombreux et forment généralement de gros cristaux subidiomorphes accolés à la biotite. Ils sont constitués d’épidote, de muscovite, d’allanite, de sphène, de minéraux opaques et de zircon, avec plus localement du grenat. La biotite est localement chloritisée et le plagioclase est faiblement séricitisé. Localement, l’unité pPdmn1 comprend de la monzonite quartzifère finement grenue et mouchetée gris moyen et rose pâle. Cette roche présente la même minéralogie et le même aspect en lame mince que le granite, mais avec une proportion plus importante de biotite (15 à 20 %).

Suite de Dumans 2 (pPdmn2) : Monzogranite et granodiorite

L’unité pPdmn2 consiste en monzogranite et granodiorite homogènes et à grain moyen à grossier. Les cristaux de microcline sont automorphes et certains sont un peu plus grossiers que la matrice (1 à 3 cm), formant localement une structure porphyroïde. La roche a une cassure fraîche gris rosé et une patine d’altération grise. Elle contient entre 5 et 15 % de minéraux ferromagnésiens, essentiellement de la biotite, du sphène, de l’épidote, des minéraux opaques, ainsi qu’une faible quantité de hornblende. La biotite est verdâtre et contient de nombreuses inclusions de zircon. L’allanite, la muscovite, la chlorite et l’apatite sont accessoires. Le quartz (20 à 30 %) forme des plages polycristallines interstitielles et le plagioclase est saussuritisé. Les microstructures perthitiques et myrmékitiques sont abondantes.

Épaisseur et distribution

La Suite de Dumans couvre une superficie de 506 kmdans le secteur centre-ouest du Domaine lithotectonique de Mistinibi-Raude (feuillets 23P01 et 23P07 à 23P10), à l’est de la ZCrge. L’unité pPdmn1 (465 km2) est l’unité dominante alors que l’unité pPdmn2 (41 km2) est plus restreinte.

Datation

Un âge de cristallisation préliminaire d’environ 1808 Ma a été obtenu dans un échantillon (2016-BC-1155) de granite leucocrate (pPdmn1).

Système isotopiqueMinéralÂge de cristallisation (Ma)(+)(-)Âge d’héritage (Ga)(+)(-)Référence(s)
U-PbZircon

1808

171723122828David, communication personnelle

 

Relation(s) stratigraphique(s)

La Suite de Dumans s’injecte sous forme de filons-couches décimétriques dans les gneiss du Complexe d’Advance (ApPadv) ainsi que dans les paragneiss et les diatexites du Complexe de Mistinibi (pPmis). Elle contient aussi des enclaves des lithologies associées à ces unités.

Paléontologie

Ne s’applique pas. 

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
HAMMOUCHE, H. – LEGOUIX, C. – GOUTIER, J. – DION, C.Géologie de la région du lac Zeni. Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2012-02, 35 pages, 1 plan.2012RG 2012-02
LAFRANCE, I. – CHARETTE, B. – VANIER, M.-A.Sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.2018Bulletin géologiQUE
CHARETTE, B. – LAFRANCE, I. – VANIER, M.-A. –  GODET, A.Domaine de Mistinibi-Raude, sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec. BG 2019-07.2019BG 2019-07
OWEN, J. V.Géologie de la région du lac Raude, Territoire du Nouveau-Québec. Ministère des Ressources naturelles, Québec; ET 88-10, 73 pages, 5 plans.1991ET 88-10
OWEN, J. V.Géologie de la région du lac Leif, Territoire du Nouveau-Québec. Ministère des Ressources naturelles, Québec; ET 87-18, 54 pages, 3 plans.1989ET 87-18
VAN DER LEEDEN, J.Géologie de la région du lac Mistinibi, Territoire du Nouveau-Québec. Ministère des Ressources naturelles, Québec; MB 95-45, 112 pages, 3 plans.1995MB 95-45
29 janvier 2019