Suite de Déat
Étiquette stratigraphique : [ppro]dea
Symbole cartographique : pPdea

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
pPdea2 Granite
pPdea1 Granodiorite, monzogranite et monzodiorite quartzifère porphyroïdes
 
Auteur :Van der Leeden, 1994; Charette et al., 2019
Âge :Paléoprotérozoïque
Coupe type :Aucune
Région type :Région du lac de la Hutte Sauvage (feuillets SNRC 24A02 et 24A07)
Province géologique :Province de Churchill
Subdivision géologique :Domaine lithotectonique de Mistinibi-Raude
Lithologie :Granitoïdes
Type :Lithodémique
Rang :Suite
Statut :Formel
Usage :Actif

Historique

Le « Granite de Déat » a été nommé de façon informelle par van der Leeden (1994) dans la région du lac de la Hutte Sauvage. L’unité a été redéfinie de façon formelle en tant que Suite de Déat par Charette et al. (2019) lors de la compilation réalisée dans le cadre de la synthèse régionale du sud-est de la Province de Churchill (Lafrance et al., 2018).

Description

Suite de Déat 1 (pPdea1) : Granodiorite, monzogranite et monzodiorite quartzifère porphyroïdes

L’unité pPdea1 est constituée de granodiorite, de monzogranite et de monzodiorite quartzifère porphyroïdes associés à une forte susceptibilié magnétique. Elle comprend une partie des roches de la sous-unité F2a de van der Leeden (1994). L’unité est caractérisée par une matrice gris foncé, de granulométrie fine à moyenne, avec 10 à 25 % de phénocristaux de microcline de 0,5 à 1,5 cm de longueur (jusqu’à 6 cm localement). Le microcline est aussi présent en fins cristaux interstitiels dans la matrice (10 %). La roche est généralement foliée, localement massive, rarement linéée. Les minéraux ferromagnésiens représentent 20 à 25 % du mode et consistent en de la biotite brune à verte, avec une faible quantité de hornblende par endroits. Lorsque présente, l’orientation préférentielle est donnée par l’alignement des minéraux ferromagnésiens et l’étirement des phénocristaux de microcline.

Les minéraux accessoires sont nombreux (jusqu’à 5 %) et le plus souvent en gros cristaux automorphes accolés aux minéraux ferromagnésiens. Ils comprennent, en ordre d’importance, l’épidote, la clinozoïsite, le sphène, l’allanite, l’apatite, le zircon, les minéraux opaques et la chlorite (libre ou remplaçant la biotite). En lame mince, on observe une réduction de grains en bordure des phénocristaux, des plages de quartz à extinction en sous-grains, à bordures dentelées et à mâcles déformées et de la biotite kinkée. Les phénocristaux renferment souvent des inclusions de l’ensemble des autres minéraux présents et le plagioclase est modérément séricitisé. Van der Leeden (1994) rapporte aussi la présence de fluorine en trace au nord de l’embouchure de la rivière Déat. 

Suite de Déat 2 (pPdea2) : Granite

Le granite de l’unité pPdea2 est homogène, magnétique, moyennement grenu et massif à faiblement folié. Sa patine d’altération est blanc grisâtre et sa cassure fraîche est gris rosé. Il renferme 5 à 7 % de biotite, 2 % de magnétite et 20 à 25 % de quartz. 

 

Épaisseur et distribution

L’unité pPdea1 forme une intrusion de près de 60 km de longueur par 3 km de largeur (153 km2), orientée N-S, traversant les feuillets 24A07 et 24A02 ainsi qu’une partie du feuillet 23P15. Elle comprend aussi quelques petits plutons de moins d’un kilomètre de longueur, limitrophes à l’intrusion principale. L’unité pPdea2 est plus restreinte (8 km2) et représente une intrusion d’environ 5 km de longueur pour 2 km de largeur, localisée dans la partie nord du feuillet 24A07. La Suite de Déat est localisée dans la partie centre-nord du Domaine lithotectonique de Mistinibi-Raude.

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

La Suite de Déat renferme des niveaux décimétriques à métriques de paragneiss et de diatexite du Complexe de Mistinibi (pPmis) ainsi que des enclaves de gneiss du Complexe d’Advance (ApPadv).

Paléontologie

Ne s’applique pas. 

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
LAFRANCE, I. – CHARETTE, B. – VANIER, M.-A.Sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.2018Bulletin géologiQUE
CHARETTE, B. – LAFRANCE, I. – VANIER, M.-A. –  GODET, A.Domaine de Mistinibi-Raude, sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec. BG 2019-07.2019BG 2019-07
VAN DER LEEDEN, J.Géologie de la région du lac de la Hutte Sauvage,Territoire du Nouveau-Québec). Ministère des Ressources naturelles, Québec; MB 94-32, 108 pages et 2 plans.1994MB 94-32
29 janvier 2019