English
 
Suite de Crony
Étiquette stratigraphique : [arch][ppro]cry
Symbole cartographique : ApPcry
 

Première publication :  
Dernière modification : 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
ApPcry2 Diatexite à schlierens
ApPcry1 Paragneiss migmatitisé et métatexite stromatique
 
Auteur(s) :
Vanier et Lafrance, 2020
Âge :
Archéen à Paléoprotérozoïque 
Stratotype :
Aucun
Région type :
Région du lac Sirmiq (feuillets SNRC 35K01 et 35K02)
Province géologique :
Subdivision géologique :
Orogène de l’Ungava / Domaine lithotectonique de Kovik
Lithologie : Paragneiss migmatitisé et diatexite
Catégorie :
Lithodémique
Rang :
Suite
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

Unité(s) apparentée(s)
 
Aucune
 

 

 

 

Historique

La Suite de Crony a été introduite par Vanier et Lafrance (2020) dans la région du lac Sirmiq afin de regrouper les unités de paragneiss migmatitisé et de diatexite issue de la fusion de ces paragneiss du Domaine lithotectonique de Kovik. Elle comprend les unités ApPkvk3a et ApPkvk3b, précédemment assignées au Complexe de Kovik par Charette et Beaudette (2018) dans la région du cap Wolstenholme.

Unités et sous-unités uniformisées Unités et sous-unités antérieures Référence(s)
ApPcry1 ApPkvk3a Charette et Beaudette, 2018
ApPcry2 ApPkvk3b Charette et Beaudette, 2018

 

 

Description

La Suite de Crony comprend deux unités : 1) une unité de paragneiss migmatitisé et de métatexite stromatique; et 2) une unité de diatexite à schlierens.

Suite de Crony 1 (ApPcry1) : Paragneiss migmatitisé et métatexite stromatique

Le paragneiss migmatitisé est à grain moyen à fin, gris en cassure fraîche et sa patine d’altération est gris beige à brunâtre ou rouille. Un rubanement compositionnel est observé sur certains affleurements. Celui-ci est causé par une variation de pourcentage du quartz (15 à 30 %), du feldspath potassique (0 à 15 %) et des minéraux ferromagnésiens (5 à 35 %), ces derniers étant essentiellement de la biotite et du grenat. Ce rubanement est accentué par une faible proportion de leucosome sous forme d’amas et de rubans discontinus. 

À plusieurs endroits, le taux de fusion partielle a été plus important et le rubanement migmatitique produit une structure stromatique. Le leucosome (10 à 30 %) forme alors des rubans millimétriques à centimétriques blanchâtres, à grain moyen, parallèles à la foliation et localement plissés. La composition de ce leucosome varie de granitique à tonalitique. Il présente des lisérés de biotite et comprend 2 à 25 % de grenat rose ou lilas. La métatexite contient des niveaux de paragneiss moins migmatitisés, des niveaux décimétriques de diatexite et, par endroits, des niveaux gabbroïques centimétriques à métriques communément boudinés. Cette unité présente une déformation d’intensité variable. Généralement, les paragneiss sont crénulés; par endroits, ils montrent une structure mylonitique. La mylonitisation produit des leucosomes boudinés discontinus et des porphyroclastes de plagioclase ou de feldspath potassique.

Au microscope, la roche possède une fabrique inéquigranulaire interlobée à partiellement granoblastique. On observe aussi des amas grossiers de quartz amiboïde, généralement allongés et formant des rubans discontinus dans la foliation. Le plagioclase est séricitisé par endroits et des myrmékites sont visibles. Lorsque présent, le microcline tend à se concentrer dans le leucosome. Le paragneiss et la métatexite contiennent couramment de la biotite rouge, du grenat, de la sillimanite, de la muscovite et du graphite. Le grenat présente localement une couronne de plagioclase. Les minéraux accessoires sont, en ordre d’importance, l’épidote, la muscovite (en feuillets associés à la séricitisation du plagioclase), la chlorite (rétrograde sur la biotite et le grenat), l’apatite, le graphite, l’allanite, la hornblende et le zircon (en inclusions dans la biotite).

Dans la partie centre-est du feuillet 35K01, une bande E-W de quelques kilomètres de largeur assignée à l’unité ApPcry1 diffère du reste de l’unité par la présence de petits cristaux de clinopyroxène (<5 %) ou de hornblende (<3 %).

Suite de Crony 2 (ApPcry2) : Diatexite à schlierens

La diatexite à schlierens issue de la fusion partielle des paragneiss de l’unité ApPcry1 est hétérogène et renferme des niveaux et des radeaux décimétriques à métriques de paragneiss peu migmatitisé et de métatexite. Cette roche est blanchâtre et hétérogranulaire. L’hétérogénéité est produite par la répartition des minéraux ferromagnésiens dans de nombreux schlierens et d’amas millimétriques ainsi que par la présence de rubans, de zones ou d’injections de matériel leucocrate blanc s’apparentant à un granite d’anatexie. Ces derniers composent localement jusqu’à 25 % des affleurements.

 

La diatexite est, par endroits, affectée par un plissement ou une crénulation. Le grenat forme des porphyroblastes de 0,5 à 2 cm de diamètre. La sillimanite peut représenter jusqu’à 25 % des phases minérales et se concentre en nodules lenticulaires flexueux et étirés dans la foliation. En lame mince, le quartz et le feldspath forment des amas de grains équigranulaires et interlobés. Le grenat renferme quelques inclusions de biotite et de quartz alors que la sillimanite est sous forme fibreuse et prismatique. Les minéraux opaques sont rares.

 

Épaisseur et distribution

La Suite de Crony forme des lambeaux de quelques centaines de mètres à 3 km de largeur sur 1 à 20 km de longueur au sein du Domaine lithotectonique de Kovik. L’unité ApPcry1 couvre la plus grande superficie alors que l’unité ApPcry2 ne représente que de rares lambeaux.

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

Les contacts entre la Suite de Crony et le Complexe de Nanuk et la Suite d’Arviq ont été tectonisés. La Suite de Crony est toutefois coupée par le granite de la Suite de Nunatak. Une phase granitique beige à blanche assignée à cette dernière ressemble cependant au leucosome observé dans la Suite de Crony.

Paléontologie

Ne s’applique pas. 

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

CHARETTE, B., BEAUDETTE, M. 2018. Géologie de la région du cap Wolstenholme, Orogène de l’Ungava, Province de Churchill, sud-est d’Ivujivik, Québec, Canada. MERN. BG 2018-03, 2 plans.

VANIER, M.-A., LAFRANCE, I., 2020. Géologie de la région du lac Sirmiq, Orogène de l’Ungava, Nunavik, Québec, Canada. MERN. BG 2020-02, 1 plan.

 

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Suite de Crony. Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-du-churchill/suite-de-crony [cité le jour mois année].

 

Collaborateurs

Première publication

Isabelle Lafrance, géo., M. Sc. isabelle.lafrance@mern.gouv.qc.ca; Marc-Antoine Vanier, ing. jr, M. Sc. marc-antoine.vanier@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Benoit Charette, géo., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise); Yan Carette (montage HTML). 

 
23 octobre 2020