Suite d’Akiasirviup
Étiquette stratigraphique : [ppro]aki
Symbole cartographique : pPaki
Publiée le

Subdivision(s) informelle(s)

(* la numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique)
pPaki4 Roches calcosilicatées
pPaki3 Formation de fer
pPaki2 Paragneiss et paraschiste non migmatitisés
pPaki2b Paragneiss et paraschiste à biotite, muscovite et sillimanite
pPaki2a Paragneiss et paraschiste à biotite, muscovite et grenat
pPaki1 Paragneiss migmatitisé à biotite et muscovite
Auteur : Simard et al., 2013
Âge : Précambrien / Protérozoïque / Paléoprotérozoïque
Coupe type :  
Région type : Région de Kuujjuaq et de la baie d’Ungava (24J et 24K)
Province géologique : Province de Churchill
Subdivision géologique : Zone noyau
Lithologie : Métasédiments
Type d’unité : Unité lithodémique
Rang : Suite
Statut : Unité formelle
Usage : Unité active

Historique

La Suite d’Akiasirviup a été définie dans la région de Kuujjuaq et de la baie d’Ungava (Simard et al., 2013) afin de regrouper des métasédiments faiblement migmatitisés situés à la limite ouest de la Zone noyau, en bordure de la Zone de Rachel-Laporte. La Suite d’Akiasirviup a été poursuivie vers le sud dans les régions du lac Saffray (Lafrance et al., 2014) et du lac Jeanin (Charette et al., 2016). Les métasédiments maintenant assignés à la Suite d’Akiasirviup avaient d’abord été cartographiés par Gélinas (1958, 1959), Sauvé (1957, 1959), Fahrig (1962) et Clark (1978). Ces différentes observations ont été colligées entre 2009 et 2016 par Thomas Clark lors de la préparation de la carte de compilation du SIGEOM.

Description

La Suite d’Akiasirviup (Simard et al., 2013) regroupe tous les métasédiments du Domaine de Gabriel situé dans la partie nord-ouest de la Zone noyau (sud-est de la Province de Churchill). Elle a été divisée en quatre unités en fonction de la lithologie dominante : 1) une unité de paragneiss migmatitisés (pPaki1); 2) une unité de paragneiss et de paraschistes non migmatitisés (pPaki2); 3) une unité de formation de fer (pPaki3); et 4) une unité de roches calcosilicatées (pPaki4). Les unités 3 et 4 n’ont été observées que dans la région de Kuujjuaq et de la baie d’Ungava (Simard et al., 2013) où le Domaine de Gabriel occupe une superficie plus importante. Des niveaux centimétriques à décamétriques d’amphibolite et d’intrusions mafiques de la Suite de Curot (pPcut) sont communément intercalés avec les métasédiments.

Les unités pPaki3 et pPaki4 ont été décrites à partir d’un nombre restreint d’affleurements. Les informations concernant ces unités proviennent en grande partie de la compilation des travaux antérieurs (Gélinas, 1958, 1959).

Suite d’Akiasirviup (pPaki1) : Paragneiss migmatitisé à biotite et muscovite

L’unité pPaki1 est constituée de paragneiss migmatitisé plus ou moins rubané, gris pâle, à granulométrie moyenne. Elle est caractérisée par la présence de 3 à 15 % de leucosome blanchâtre un peu plus grenu qui forme des rubans discontinus millimétriques à centimétriques. En affleurement, l’unité de paragneiss a localement été identifiée comme un gneiss quartzofeldspathique ou une tonalite rubanée en raison de sa teinte pâle, de son aspect homogène et de la faible proportion de minéraux mafiques (5 à 15 %). Ces roches pourraient correspondre à des séquences arkosiques pauvres en minéraux argileux, métamorphisées et partiellement migmatitisées. Des rubans millimétriques à centimétriques plus riches en micas sont toutefois régulièrement observés dans les paragneiss, ainsi que des veinules millimétriques boudinées de quartz moyennement grenu.

Le paragneiss est finement grenu, folié, gris pâle à beige et possède une structure granoblastique bien développée. Le pourcentage de quartz se situe généralement autour de 30 %. Les colorations révèlent dans certains échantillons une alternance de rubans avec et sans feldspath potassique (<25 %). La biotite brune et la muscovite sont présentes en proportion similaire (entre 5 et 15 %). La biotite est localement chloritisée et renferme couramment des inclusions de zircon. Au moins deux générations de muscovite ont été observées en lames minces : de fines paillettes généralement alignées dans la foliation, ainsi que de grands amas feutrés squelettiques alignés ou non dans la foliation. Les paillettes de muscovite localisées au centre des amas lenticulaires étirés dans la foliation sont disposées à angle avec celle-ci. Les minéraux accessoires sont peu abondants et consistent en apatite, épidote, minéraux opaques, carbonates, sphène et allanite.

 

Suite d’Akiasirviup (pPaki2) : Paragneiss et paraschiste non migmatitisés

 

L’unité pPaki2 est constituée de paragneiss et de paraschistes rubanés, non migmatitisés, granoblastiques et à granulométrie fine. Le rubanement est centimétrique à décimétrique et semble représenter les vestiges d’un litage primaire. Il est formé d’une alternance de rubans pâles (gris ou beiges), contenant moins de 10 % de biotite, et de rubans schisteux plus foncés riches en biotite (15 à 25 %). La muscovite est presque toujours présente (1 à 10 %). Les minéraux accessoires sont peu abondants et comprennent l’apatite, le sphène, les minéraux opaques, les carbonates, la chlorite, la tourmaline, le zircon et l’allanite. Les roches de la sous-unité pPaki2a renferment de 5 à 15 % de grenat rose pâle sous la forme de petits grains isolés, d’amas centimétriques ou de porphyroblastes idioblastiques de 2 à 5 mm. Enfin, les roches de la sous-unité pPaki2b sont caractérisées par la présence d’environ 20 % de nodules blanchâtres millimétriques à centimétriques constitués de fines aiguilles de sillimanite. Cette sous-unité est aussi plus riche en muscovite, laquelle peut représenter jusqu’à 25 % du mode de la roche.

 

Suite d’Akiasirviup (pPaki3) : Formation de fer

L’unité pPaki3 regroupe l’ensemble des lambeaux de formation de fer cartographiables dans le Domaine de Gabriel. Ce sont des formations de fer aux faciès des silicates et des oxydes qui montrent un rubanement millimétrique à centimétrique très net. Le faciès silicaté est composé de proportions variables de quartz, de grunérite, de magnétite avec, à plusieurs endroits, du grenat.

 

Suite d’Akiasirviup (pPaki4) : Roches calcosilicatées

L’unité pPaki4 comprend des roches calcosilicatées, ainsi que des marbres à diopside, à olivine ou à wollastonite. Les roches calcosilicatées présentent un rubanement produit par l’alternance de rubans riches en diopside et de rubans de composition quartzofeldspathique. Les marbres, de teinte blanchâtre, verdâtre ou orangée, forment des niveaux décimétriques à l’intérieur des roches calcosilicatées.

 

 

 

Épaisseur et distribution

La Suite d’Akiasirviup se retrouve principalement dans la région de Kuujjuaq et de la baie d’Ungava (Simard et al., 2013), où elle fait partie du Domaine de Gabriel. Ce domaine, situé entre les failles du lac Turcotte et du lac Gabriel, marque la limite ouest de la Zone noyau. Le Domaine de Gabriel vient se buter sur une faille est-ouest dans la partie nord de la région du lac Saffray (Lafrance et al., 2014). Toutefois, des roches similaires ont aussi été observées plus au sud dans la région du lac Jeanin (Charette et al., 2016).

L’unité de paragneiss migmatitisé (pPaki1) est la plus répandue. L’unité de paragneiss et de paraschiste non migmatitisés (pPaki2) est principalement observée dans les parties nord et sud du Domaine de Gabriel. Les unités pPaki3 et pPaki4 ne représentent que quelques lambeaux hectométriques à kilométriques dans la région de Kuujjuaq et de la baie d’Ungava.

Datation

Non datée.

Relations stratigraphiques

Simard et al. (2013) interprètent le Domaine de Gabriel comme une écaille qui aurait chevauché la Zone de Rachel-Laporte (partie est de l’Orogène du Nouveau-Québec), à l’ouest. Elle est elle-même chevauchée par l’écaille du Domaine de Baie aux Feuilles, à l’est. Le Domaine de Gabriel est constitué de roches métasédimentaires, ainsi que d’amphibolites et de roches ultramafiques, respectivement assignées aux suites d’Akiasirviup et de Curot (Simard et al., 2013). L’observation sur le terrain de roches migmatitiques a été utilisée pour tracer la limite entre le Rachel-Laporte et la Zone noyau.

Selon Simard et al., (2013), les suites d’Akiasirviup et de Curot seraient possiblement équivalentes aux unités paléoprotérozoïques de la Zone de Rachel-Laporte, mais ayant subi un événement de fusion un peu plus important. En l’absence de données géochronologiques ou isotopiques, cette relation demeure encore hypothétique. De la même façon, la relation entre les métasédiments des suites d’Akiasirviup et de Freneuse (Zone de Rachel-Laporte) est encore incertaine. Le contact transitionnel entre les suites de Freneuse et d’Akiasirviup semble toutefois appuyer cette hypothèse. Ce contact se manifeste par une alternance de métasédiments non migmatitisés similaires à ceux du Freneuse (pPaki2) et de paragneiss migmatitisés (pPaki1) à l’intérieur du Domaine de Gabriel. Par contre, de façon générale, les métasédiments de la Suite d’Akiasirviup sont moins riches en micas que ceux de la Suite de Freneuse et la géochimie du Akiasirviup semble indiquer un protolite plus mature. Les métasédiments de la Suite d’Akiasirviup sont localement coupés par le granite pegmatitique de la Suite de Dancelou (pPdac3).

Paléontologie

Non applicable.

Références

Auteur(s) Titre Année de publication Hyperlien (EXAMINE ou Autre)
CHARETTE, B. – LAFRANCE, I. – MATHIEU, G. Géologie de la région du lac Jeannin (SNRC 24B). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec. 2016

Rapport géologique électronique

FAHRIG, W.F. Lac Hérodier, Québec. Commission géologique du Canada; carte 1146A (carte annotée). 1965 Source
GÉLINAS, L. Région du lac Gabriel (partie ouest), Nouveau-Québec. Ministère des Mines, Québec; RP 373, 11 pages, 1 plan. 1958 RP 373
GÉLINAS, L.
Région du lac Gabriel (partie est), et la région de Fort Chimo (partie ouest), Nouveau-Québec. Ministère des Mines, Québec; RP 407, 11 pages, 1 plan.
1959 RP 407
LAFRANCE, I. – SIMARD, M. – BANDYAYERA, D. Géologie de la région du lac Saffray (SNRC 24G-24F). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2014-02, 49 pages. 2014 RG 2014-02
SAUVÉ, P. Région du lac de Freneuse (moitié est), Nouveau-Québec. Ministère des Mines, Québec; RP 358, 8 pages, 1 plan.

1957

RP 358
SAUVÉ, P. Région de la baie aux Feuilles, Nouveau-Québec. Ministère des Mines, Québec; RP 399, 13 pages, 1 plan. 1959 RP 399
SIMARD, M. – LAFRANCE, I. – HAMMOUCHE, H. – LEGOUIX, C. Géologie de la région de Kuujjuaq et de la Baie d’Ungava (SNRC 24J et 24K). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2013-04, 60 pages. 2013 RG 2013-04
20 octobre 2016