English
 
Pluton de Purtuniq 
Étiquette stratigraphique : [ppro]put 
Symbole cartographique : pPput

Première publication:  
Dernière modification:
Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur :
Mathieu et Beaudette, 2019
Âge :
Paléoprotérozoïque
Stratotype :
Aucun
Région type :
Secteur de l’ancienne mine d’Asbestos Hill, Purtuniq (feuillet SNRC 35H13)
Province géologique :
Province de Churchill
Subdivision géologique :
Orogène de l’Ungava / Domaine Nord
Lithologie :Tonalite
Type :
Lithodémique
Rang :
Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

 

 

Historique

Le Pluton de Purtuniq a été créé par Mathieu et Beaudette (2019) pour individualiser un pluton de dimension kilométrique appartenant à la Suite de Cape Smith. Cette suite a été introduite par Taylor (1982) pour regrouper un cortège d’intrusifs tardifs de nature variée (granitique à péridotitique). Ces intrusions se rencontrent dans tout l’Orogène de l’Ungava, mais majoritairement dans le Domaine Nord.

 

Description

Le Pluton de Purtuniq est constitué de tonalite. En affleurement, il est facilement identifiable par sa patine gris foncé qui contraste avec la péridotite brun-rouge du Groupe de Watts et le mudrock graphiteux gris très foncé du Groupe de Spartan. Le pluton est en relief positif et affleure en continu. La tonalite est homogène, massive, moyennement grenue, hololeucocrate et non magnétique. La patine d’altération et la cassure fraîche sont gris foncé. Les phases primaires sont le quartz (20 à 25 %) en grains xénomorphes, isolés ou interstitiels, le plagioclase tabulaire (75 à 80 %) et la muscovite (trace à 1 %). Le quartz montre une extinction roulante et une fine recristallisation en bordure. Le plagioclase est presque entièrement remplacé, en majorité par de la zoïsite subautomorphe, et en moindre proportion par des paillettes de séricite très fine. Des veinules de chlorite et des minéraux opaques sont localement observés.

Épaisseur et distribution

Le pluton occupe une superficie d’environ 0,5 km2. L’épaisseur apparente mesurée est de 120 m. Le pluton affleure à proximité du chevauchement du Groupe de Watts sur le Groupe de Spartan.

Datation

Un échantillon de tonalite du Pluton de Purtuniq a été daté à 1876,1 ±1,5 Ma (Parrish, 1989).
 
UnitéÉchantillonLithologieSystème isotopiqueMinéralÂge (Ma)(+)(-)Référence
pPputS162A-86TonaliteU-PbZircon1876,11,51,5Parrish, 1989
 

Relation(s) stratigraphique(s)

Le Pluton de Purtuniq coupe les roches métasédimentaires du Groupe de Spartan, ainsi qu’une péridotite du Groupe de Watts. Les relations de recoupement sont observées aux affleurements 18-GM-5116 et 18-GM-5117.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans Sigéom Examine

MATHIEU, G., BEAUDETTE, M. 2019. Géologie de la région du lac Watts, Domaine Nord, Fosse de l’Ungava, Nunavik, Québec, Canada. MERN. BG 2019-04.

 

Autres publications

 

Machado, N., David, J., Scott, D.J., Lamothe, D., Philippe, S., Gariépy, C. 1993. U-Pb geochronology of the western Cape Smith Belt, Canada: new insights on the age of initial rifting and arc magmatism. Precambrian Research, 63: 211–223. doi.org/10.1016/0301-9268(93)90034-Y.

Parrish, R.R. 1989. U-Pb geochronology of the Cape Smith Belt and Sugluk block, northern Quebec. Geoscience Canada, 16: 126–130. Source

Taylor, F.C. 1982. Reconnaissance geology of a part of the Canadian Shield, northern Quebec and Northwest Territories. Geological Survey of Canada, Memoir 399, 1982, 32 pages (7 sheets). doi.org/10.4095/109241.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14 juin 2019