Formation de Le Fer
Étiquette stratigraphique : [ppro]lf
Symbole cartographique : pPlf
 

Première publication :  
Dernière modification : 
Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
pPlf1 Shale, siltstone et grès gris, gris foncé, noirs et verts; interstratifications de grès quartzeux localement
pPlf (non subdivisée) Shale silteux; interstratifications de siltstone, de grès et de dolomie
 
Auteur : Dimroth, 1978
Âge : Paléoprotérozoïque
Stratotype : La localité type est située à l’ouest du lac Le Fer (feuillet SNRC 23O06) où la formation affleure très bien
Région type : Région du lac Le Fer (feuillet SNRC 23O06)
Province géologique : Province de Churchill
Subdivision géologique : Orogène du Nouveau-Québec (Fosse du Labrador)
Lithologie : Shale, siltstone, grès, dolomie
Catégorie : Lithostratigraphique​
Rang : ​Formation
Statut : Formel
Usage : Actif

Historique

Des shales rouges, verts, gris et noirs comportant localement des interstratifications de grès et de dolomie ont été décrits par Harrison (1952), Frarey (1961), Frarey et Duffell (1964), Baragar (1967), Dimroth (1970a, 1971), Dimroth et al., (1970), Harrison et al. (1972) dans la partie sud de la Fosse du Labrador, au NW de Schefferville. Ces auteurs incorporaient alors ces lithologies dans la « Formation d’Attikamagen », élevée par la suite au rang de « sous-groupe » par Dimroth (1970b, 1972, 1978). Dimroth (1978) a introduit le nom de Formation de Le Fer pour désigner une unité de shale silteux, rouge, vert ou gris, à stratification médiocre, située à l’ouest du lac Le Fer (feuillet SNRC 23O06), et l’a inclus dans le « Sous-groupe d’Attikamagen ». La Formation de Le Fer tire son nom du Lac Le Fer. Suite au changement de statut de l’Attikamagen, Wardle (1982) a remplacé le terme de « Formation d’Attikamagen », alors en usage dans la partie sud de la Fosse du Labrador, par celui de Formation de Le Fer. Plus tard, Clark et Wares (2004) ont redéfini le « Sous-groupe d’Attikamagen » de Dimroth sous le nom de Groupe d’Attikamagen. D’après Dimroth (1978), les formations de Le Fer et de Bacchus, composées en grande partie de sédiments flyschoïdes, constituent la partie inférieure du Groupe d’Attikamagen. Dimroth (1978) a également souligné que le Le Fer marque une transition et est interdigité avec les formations adjacentes dont les formations de Savigny et de Bacchus. En raison des similitudes entre ces formations, Clark et Wares (2004) ont proposé d’intégrer les formations de Le Fer et de Bacchus au Groupe de Swampy Bay. Lors de la compilation du feuillet 24F11 (Lafrance et al., 2012), d’autres séquences de mudrock, de siltstone et de grès, décrites par Clark (1978) au sud de la rivière Koksoak, ont été assignées à la Formation de Le Fer en vertu de leur position stratigraphique analogue à celle de la séquence plus au sud.

Description

Formation de Le Fer (pPlf) : Non subdivisé : shale silteux; interstratifications de siltstone, de grès et de dolomie

Cette unité correspond à la Formation de Le Fer telle que cartographiée au NW de Schefferville par Dimroth (1978). Dans ce secteur, la Formation de Le Fer est une unité sédimentaire composée typiquement de shale silteux, rouge, vert ou gris, à lamination médiocre (Dimroth, 1978). Le passage d’une couleur à l’autre est irrégulier et se fait sur de courtes distances. Le shale silteux, rouge et/ou vert prédomine généralement dans la partie ouest de la Fosse et passe vers l’est à un shale silteux, gris, finement stratifié. D’après Dimroth (1978), le shale du Le Fer est caractérisé par un composant silteux relativement grossier, invariablement présent. Les laminations sont donc médiocres et résultent d’infimes variations de composition. Toutefois, les laminations ressortent davantage dans les shales bigarrées où les lisérés rouges et verts sont en alternance. Des laminations tabulaires, d’épaisseur millimétrique à centimétrique, sont caractéristiques. Dimroth (1978) a également observé de rares cailloux d’argile. En affleurement, les détails de la stratification sont peu visibles en raison des infimes variations de composition des laminations. Une quantité moindre de carbonate est invariablement présente dans le shale (Dimroth, 1978). Des interstratifications de grès à grain fin et de siltstone, rouges, verts, jaunes ou gris, de 5 à 20 cm d’épaisseur, sont couramment observées dans le shale silteux. Quelques interstratifications de grès à grain moyen sont également observées. On trouve aussi des lits ou lentilles de mudrock dolomitique, de dolomie schisteuse ou de dolomie, de 30 cm d’épaisseur, interstratifiés avec le shale silteux. Ces lits ou lentilles de dolomie se trouvent généralement dans la partie supérieure de la formation (Dimroth, 1978). Le mudrock dolomitique et la dolomie schisteuse sont gris clair, verts ou rouges. Ils présentent des laminations tabulaires d’échelle millimétrique à centimétrique. Les lamines dolomitiques sont grises et s’altèrent en brun. Des stratifications entrecroisées sont rarement observées. La dolomie est bien stratifiée ou massive et recristallisée avec des concrétions de chert des veinules de quartz (Dimroth, 1978).

Le shale rouge et vert est interprété comme un dépôt prodeltaïque, en eau calme, de sédiments provenant d’une source située à l’ouest, tandis que le shale gris se serait déposé dans un bassin plus profond situé plus à l’est (Dimroth, 1971, 1978; Clark et Wares, 2004).

Formation de Le Fer 1 (pPlf1) : Shale, siltstone et grès gris, gris foncé, noirs et verts; interstratifications de grès quartzeux localement

Les roches de l’unité pPlf1 affleurent au sud de la rivière Koksoak (Clark, 1978) et ont été assignées à la Formation de Le Fer lors de la compilation du feuillet 24F11 (Lafrance et al., 2012). L’unité est composée de shale, de siltstone et de grès gris, gris foncé, noirs ou verts. Le grès et le siltstone sont fissiles et à grain très fin et contiennent, par endroits, des lits de grès quartzeux plus grossier atteignant 2 m d’épaisseur. Le shale contient quelques cubes de pyrite disséminée près du contact avec la dolomie grise de la Formation de Denault (pPde2) sus-jacente (Clark, 1978).

Épaisseur et distribution

La Formation de Le Fer appartient aux zones lithotectoniques de Howse, de Mélèzes et de Schefferville, telles que définies par Clark et Wares (2004). Au sud de la latitude 55°30’N, elle forme une bande orientée NW-SE, de 105 km de longueur et d’une largeur maximum de 19 km. Une petite occurrence est également présente au nord-ouest du lac Cramolet (feuillet 23O13). D’après Wardle et Bailey (1981), l’épaisseur de la formation est estimée entre 500 et 1000 m. La Formation de Le Fer est également présente au sud de la rivière Koksoak et à 1 à 2 km à l’est de la rivière Caniapiscau (feuillet 24F11) où elle forme une bande d’environ 14 km de longueur parallèle à cette dernière. Dans ce secteur, l’épaisseur exposée de la formation varie d’environ 90 à 145 m (Clark, 1978).

Datation

Aucune.

Relations stratigraphiques

Les roches de la Formation de Le Fer se sont déposées durant le premier cycle volcano-sédimentaire de la Fosse du Labrador, soit entre 2169 ±4 Ma et 2142 +4/-2 Ma (T. Krogh et B. Dressler, données non publiées citées par Clark, 1984, page 4; Rohon et al., 1993; Clark et Wares, 2004). Dans la région entre le lac Wakuach et Schefferville, la Formation de Le Fer est sus-jacente à des roches équivalentes au Groupe de Swampy Bay (unité pPsw1) et est sous-jacente aux formations de Wishart et de Denault (Dimroth et al., 1970; Dimroth, 1978). Le passage de la Formation de Le Fer aux équivalents du Groupe de Swampy Bay n’a pas été observé par Dimroth (1978). Selon lui, les plis plongent généralement vers le SSE entre les lacs Wakuach et Le Fer, ce qui suggère que les équivalents du Groupe de Swampy Bay sont sous-jacents à la Formation de Le Fer. Le contact entre la dolomie de la Formation de Denault et la Formation de Le Fer est généralement net et semble s’interdigiter à grande échelle (Dimroth, 1978). Au sud du lac Wakuach, la Formation de Le Fer passe graduellement vers l’est à la Formation de Denault (Dimroth, 1978). À l’est du lac Le Fer, près de la rivière Ferrum, la Formation de Le Fer est interdigitée avec les formations adjacentes de Savigny et de Bacchus (Dimroth, 1978). Dimroth (1978) a également montré que les formations de Le Fer et de Bacchus sont séparées par une faille de chevauchement (Faille de Ferrum River) (feuillet 23O02). D’après Dimroth et al. (1970), le contact entre la Formation de Wishart et la Formation de Le Fer est une discordance d’érosion. À l’est de la rivière Caniapiscau (feuillet 24F11), la Formation de Le Fer est en contact net avec la Formation de Denault sus-jacente. Le contact entre les deux formations est bien exposé et ne présente aucune interstratification (Clark, 1978).

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

CLARK, T. 1978. REGION DU LAC HERODIER ( NOUVEAU-QUEBEC) – RAPPORT PRELIMINAIRE. MRN. DPV 568, 48 pages et 2 plans.

CLARK, T. 1984. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC CAMBRIEN – TERRITOIRE DU NOUVEAU-QUEBEC. MRN. ET 83-02, 77 pages et 1 plan.

CLARK, T., WARES, R. 2004. SYNTHESE LITHOTECTONIQUE ET METALLOGENIQUE DE L’OROGENE DU NOUVEAU-QUEBEC (FOSSE DU LABRADOR). MRNFP. MM 2004-01, 182 pages et 1 plan.

DIMROTH, E. 1970. CARTES GEOLOGIQUES DU LAC ROMANET ET DU LAC CRAMOLET (FOSSE DU LABRADOR). MRN. DP 068, 3 plans.

DIMROTH, E. 1972. STRATIGRAPHY OF PART OF THE CENTRAL LABRADOR TROUGH. MRN. DP 154, 304 pages et 6 plans.

DIMROTH, E. 1978. REGION DE LA FOSSE DU LABRADOR ENTRE LES LATITUDES 54° 30′ ET 56° 30′. MRN. RG 193, 417 pages et 16 plans.

LAFRANCE, I., BANDYAYERA, D., SIMARD, M. 2012. GEOLOGIE – GORGE DU MANITOU. MRN. CG-24F11-2012-01, 1 plan.

 

Autres publications

Baragar, W R A. 1967. Wakuach Lake map-area, Quebec-Labrador (23O). Geological Survey of Canada; Memoir 344, 174 pages. http://doi.org/10.4095/123960

Dimroth, E. 1970.Evolution of the Labrador Geosyncline. Geological Society of America Bulletin; volume 81, pages 2717-2742. http://doi.org/10.1130/0016-7606(1970)81[2717:EOTLG]2.0.CO;2

Dimroth, E. 1971.The Attikamagen-Ferriman transition in part of the central Labrador Trough. Canadian Journal of Earth Sciences; volume 8, pages 1432-1454. http://doi.org/10.1139/e71-132

Dimroth, E; Baragar, W R A; Bergeron, R; Jackson, G D. 1970. The filling of the Circum-Ungava geosyncline. In: Symposium on Basins and Geosynclines of the Canadian Shield (A.J. Baer, editor). Geological Survey of Canada; Paper 70-40, pages 45-142. http://doi.org/10.4095/124922

Frarey, M J. 1961. Geology, Menihek Lakes, Newfoundland and Quebec; Geological Survey of Canada; Map 1087A. http://doi.org/10.4095/124105

Frarey, M J, Duffell, S. 1964. Revised stratigraphic nomenclature for the central part of the Labrador Trough. Geological Survey of Canada; Paper 64-25, 13 pages. http://doi.org/10.4095/123909

Harrison, J M. 1952. The Quebec-Labrador iron belt, Quebec and Newfoundland. Geological Survey of Canada; Paper 5220, 21 pages. http://doi.org/10.4095/123923

Fahrig, W F, Harrison, J M; Howell, J E. 1978. A geological cross-section of the Labrador miogeosyncline near Schefferville, Quebec. Geological Survey of Canada; paper 70-37, 40 pages. http://doi.org/10.4095/102389

M.-L. Rohon, Y. Vialette, T. Clark, G. Roger, D. Ohnenstetter, Ph. Vidal. 1993. Aphebian mafic-ultramafic magmatism in the Labrador Trough (New Quebec): its age and the nature of its mantle source. Canadian Journal of Earth Sciences; volume 30, pages 1582-1593. http://doi.org/10.1139/e93-136

WARDLE, R.J. 1982. Geology of the south-central Labrador Trough. Government of Newfoundland and Labrador, Department of Mines and Energy, Mineral Development Division, Map 82-005. http://gis.geosurv.gov.nl.ca/geofilePDFS/ReceivedBatch58/LAB_0603.pdf

Wardle, R J, Bailey, D G. 1981. Early Proterozoic sequences in Labrador. In: Proterozoic Basins in Canada (F.H.A. Campbell, editor). Geological Survey of Canada; Study 81-10, pages 331-358. http://doi.org/10.4095/124192

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Formation de Le Fer. Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-de-churchill/formation-de-le-fer [cité le jour mois année].

Collaborateurs

Première publication

Charles St-Hilaire, géo. stag., M.Sc. charles.st-hilaire@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph.D. (coordination); Thomas Clark, géo., Ph.D. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M.Sc. (révision linguistique); Ricardo Moran Escobar et Nathalie Bouchard (montage HTML).

 

 

20 janvier 2020