Supersuite de De Pas
Étiquette stratigraphique : [ppro]bdp
Symbole cartographique : pPbdp

Première publication:  
Dernière modification:

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur(s) :Martelain, 1986; Lafrance et al., 2018
Âge :Paléoprotérozoïque
Coupe type :Aucune
Région type :Régions du lac Rielle (feuillet SNRC 24A03) et du lacTudor (feuillet 23P14)
Province géologique :Province de Churchill
Subdivision géologique :Domaine lithotectonique de George
Lithologie :Granitoïdes
Type :Lithodémique
Rang :Supersuite
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

Historique

La Supersuite de De Pas est une intrusion syntectonique polyphasée qui s’étend sur plus de 440 km selon une direction N-S à NNW-SSE dans la partie centrale du sud-est de la Province de Churchill (SEPC) au Québec, dans le Domaine lithotectonique de George. Cette masse a d’abord été nommée de façon informelle « Batholite d’Ungava » à la suite des travaux de cartographie de Bourque (1986, 1991) et Owen (1989), puis « Batholite de De Pas » par Martelain (1986). Les nombreux travaux de cartographie dans le Domaine lithotectonique de George (Danis, 1988, 1991; Owen, 1989; Bourque, 1991; Taner, 1992; van der Leeden, 1994, 1995; Hammouche et al., 2011; Simard et al., 2013; Lafrance et al., 2014, 2015, 2016; Charette et al., 2016) ont permis de définir deux grandes suites intrusives à l’intérieur de la supersuite en fonction de la présence ou de l’absence d’orthopyroxène : la Suite charnockitique de De Pas (pPcde) et la Suite granitique de De Pas (pPdep). L’unité a été renommée Supersuite de De Pas dans le cadre de la synthèse du sud-est de la Province de Churchill (SEPC; Lafrance et al., 2018) afin de respecter le Code stratigraphique nord-américain (1983, 2005).

Description

La Supersuite de De Pas est composée de deux suites distinctes : la Suite charnockitique de De Pas (pPcde) et la Suite granitique de De Pas (pPdep). Chacune de ces suites comprend un lithodème, respectivement le Pluton de Bonaventure (pPbon) et le Pluton de Merville (pPmer). La suite charnockitique se trouve principalement dans le tiers sud du Domaine lithotectonique de George, alors que les unités de la suite granitique le traversent au complet.

 

Épaisseur et distribution

La Supersuite de De Pas est une intrusion syntectonique multiphasée orientée N-S à NNW-SSE qui s’étend sur plus de 440 km de longueur et 25 à 55 km de largeur à l’intérieur de Domaine lithotectonique de George (Charette et al., 2018). Des roches assignées au De Pas sont aussi présentes dans la partie orientale du Domaine lithotectonique de Baleine, qui se trouve juste à l’ouest de celui de George. La Supersuite de De Pas est associée à une forte anomalie aéromagnétique positive d’extension régionale traversant le centre du SEPC. Dans sa partie occidentale, certaines roches assignées au De Pas sont toutefois non magnétiques et se trouvent en dehors de cette anomalie régionale. 

Avec une superficie de 14 138 km2, la Supersuite de De Pas représente l’unité la plus importante du SEPC. La suite granitique (11 656 km2) domine largement la suite charnockitique (2482 km2). 

Datation

Les datations U-Pb indiquent un âge de mise en place de la Supersuite de De Pas entre 1840 et 1810 Ma (Krogh, 1986; Dunphy et Skulski, 1996; James et al., 1996; James et Dunning, 2000) et plus spécifiquement entre 1840 et 1823 Ma pour la Suite granitique de De Pas (Dunphy et Skulski, 1996).

Les travaux plus récents réalisés dans le cadre de la cartographie au 1/250 000 effectuée par le Ministère entre 2011 et 2016 ont permis d’obtenir des âges compris entre 1861 et 1813 Ma. Le lecteur peut se référer aux fiches du lexique stratigraphique décrivant les suites granitique et charnockitique de la Supersuite de De Pas pour plus de précisions sur ces datations. Les récentes datations confirment les conclusions de Dunphy et Skulski (1996) et de James et al. (1996), c’est-à-dire que les deux suites magmatiques de la Supersuite de De Pas ont une mise en place contemporaine. De plus, cette évolution est en partie synchrone au développement des grands corridors de cisaillement régionaux, particulièrement le Zone de cisaillement de la Rivière George, le long duquel le De Pas s’est mis en place.

Relations stratigraphiques

La Supersuite de De Pas est interprétée par plusieurs auteurs comme étant associée à un environnement d’arc magmatique protérozoïque relié à une zone de subduction développée lors de l’Orogenèse du Nouveau-Québec (Dunphy et Skulsky, 1996; Martelain et al., 1998; Simard et al., 2013). Wardle et al. (1990, 2002) mentionnent que l’arc magmatique pourrait aussi être associé à une composante syncollisionnelle dans l’arrière-pays de l’Orogène du Nouveau-Québec.

Les travaux de cartographie du Ministère ont permis de mettre en évidence le caractère transitionnel du contact nord-sud entre les deux suites qui constituent la Supersuite de De Pas. Ainsi, les unités principales de chacune de ces suites, c’est-à-dire les unités à structure porphyroïde (pPdep2 et pPcde2), possèdent des caractéristiques structurales et minéralogiques similaires. L’orthopyroxène, bien préservé dans le secteur sud, est de plus en plus altéré puis complètement remplacé par un mélange de serpentine et d’amphibole passant à un assemblage d’amphibole et de biotite en allant vers le nord. Plusieurs affleurements exposent des roches avec et sans orthopyroxène qui ne montrent aucune relation de recoupement entre elles. Il est donc possible que la partie sud de la Supersuite de De Pas représente une portion plus profonde de l’intrusion ayant permis la cristallisation de l’orthopyroxène et la formation de charnockite, alors que la partie nord constituerait une partie plus superficielle. Il est aussi possible que la transition d’une roche à orthopyroxène vers une roche sans orthopyroxène du sud vers le nord marque un changement des conditions de cristallisation, le magma riche en CO2 passant à un magma plus riche en H2O.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
BOURQUE, Y.Géologie de la région du lac Mina, (Territoire-du-Nouveau-Québec). Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; ET 88-08, 39 pages.1991ET 88-08
BOURQUE, Y.Géologie de la région du lac Mina, Nouveau-Québec. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; DP 85-30, carte annotée.1986DP 85-30
CHARETTE, B. – LAFRANCE, I. – VANIER, M.A.Domaine de George, sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec. BG 2018-11.2018BG 2018-11
 
CHARETTE, B. – LAFRANCE, I. – MATHIEU, G.Géologie de la région du lac Jeannin (SNRC 24B). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.2016Rapport géologique électronique
DANIS, D.Géologie de la région du lac Recouet (Territoire-du-Nouveau-Québec). Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; ET 86-11, 60 pages, 4 plans.1988ET 86-11
DANIS, D.Géologie de la région du lac Raude (Territoire-du-Nouveau-Québec). Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; ET 88-10, 72 pages, 5 plans.1991ET 88-10
DUNPHY, J.M. – SKULSKI, T.Petrological zonation across the De Pas Batholith: a tilted section through a continental arc? In: Eastern Canadian Shield Onshore–Offshore (ECSOOT) Transect Meeting 1996 (Wardle R.J. and Hall, J., editors). The University of British Columbia, Lithoprobe Secretariat; Report 57, pages 44-58.1996
HAMMOUCHE, H. – LEGOUIX, C. – GOUTIER, J. – DION, C. – PETRELLA, L.
Géologie de la région du lac Bonaventure. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Québec; RG 2011-03, 37 pages, 1 plan.
2011RG 2011-03
JAMES, D.T. – DUNNING, G.R.U-Pb geochronological constraints for Paleoproterozoic evolution of the Core Zone, southeastern Churchill Province, northeastern Laurentia. Precambrian Research; volume 103, pages 31-54.2000Source
JAMES, D.T. – CONNELLY, J.N. – WASTENEYS, H.A. – KILFOIL, G.J.Paleoproterozoic lithotectonic divisions of the southeastern Churchill Province, western Labrador. Canadian Journal of Earth Sciences; volume 33, pages 216-230.1996Source
KROGH, T.E.Report to Newfoundland Department of Mines and Energy on isotopic dating results from the 1985-1986 geological research agreement. Newfoundland Department of Mines and Energy, Mineral Development Division; Open File Report LAB 707.1986
LAFRANCE, I. – CHARETTE, B. – VANIER, M.-A.Sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.2018Bulletin géologiQUE
 
LAFRANCE, I. – BANDYAYERA, D. – CHARETTE, B. – BILODEAU, C. – DAVID. J.Géologie de la région du lac Brisson (SNRC 24A). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; RG 2015-05, 61 pages.2016RG 2015-05
LAFRANCE, I. – BANDYAYERA, D. – BILODEAU, C.Géologie de la région du lac Henrietta (SNRC 24H). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2015-01, 62 pages.2015RG 2015-01
LAFRANCE, I. – SIMARD, M. – BANDYAYERA, D.Géologie de la région du lac Saffray (SNRC 24G-24F). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2014-02, 49 pages.2014RG 2014-02
MARTELAIN, J.Batholithe de De Pas. Dans : Rapport d’activité 86. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; DV 86-14, pages 48-49.1986DV 86-14
MARTELAIN, J. – CHENEVOY, M. – BÉLANGER, M.Le batholite de De Pas, Nouveau-Québec/ infrastructure composite d’arc magmatique protérozoïque. Revue canadienne des Sciences de la Terre; volume 35, pages 1-15.1998Source
OWEN, J.V.Géologie de la région du Lac Leif (Territoire-du-Nouveau-Québec). Ministère de l’Énergie et des Ressources du Québec; ET 87-18, 54 pages, 3 plans.1989ET 87-18
SIMARD, M. – LAFRANCE, I. – HAMMOUCHE, H. – LEGOUIX, C.Géologie de la région de Kuujjuaq et de la Baie d’Ungava (SNRC 24J et 24K). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2013-04, 60 pages.2013RG 2013-04
TANER, M.F.Reconnaissance géologique de la région du lac Juillet, Territoire-du-Nouveau-Québec. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; MB 91-19, 132 pages, 7 plans.1992MB 91-19
VAN DER LEEDEN, J.Géologie de la région du lac Mistinibi (Territoire du Nouveau-Québec). Ministère des Ressources naturelles, Québec; MB 95-45, 112 pages, 3 plans.
1995
MB 95-45
VAN DER LEEDEN, J.Géologie de la région du lac de la Hutte Sauvage (Territoire du Nouveau-Québec). Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; MB 94-32, 108 pages, 2 plans.1994MB 94-32
WARDLE, R.J. – JAMES, D.T – SCOTT, D.J. – HALL, J.The southeastern Churchill Province: synthesis of a Paleoproterozoic transpressional orogen. Canadian Journal of Earth Science; volume 39, pages 639-663.2002Source
WARDLE, R.J. – RYAN, B. – NUNN, G.A.G. – MENGEL, F.C.
Labrador segment of the Trans-Hudson Orogen: crustal development through oblique convergence and collision. In: The Early Proterozoic Trans-Hudson Orogen of North America (J.F. Lewry and M.R. Stauffer, editors). Geological Association of Canada; Special Paper 37, pages 353-369.
1990

 

 

20 octobre 2016