English
 
Domaine lithotectonique de Kovik

 

 

 

 

Première publication : 15 mai 2018
Dernière modification : 23 octobre 2020

 

 

 

Historique

Le terme Antiforme de Kovik a été introduit par Lamothe (2007) afin de décrire les roches archéennes formant le socle nord interne au sein de l’Orogène de l’Ungava (unités AKOV1 à AKOV10; Lamothe, 2007). Cependant, cette nomenclature adoptée pour une unité lithodémique formelle ne respecte pas le Code stratigraphique nord-américain (NACSN, 1983, 2005). Les unités ont donc été transférées au Complexe de Kovik, d’âge archéen à paléoprotérozoïque (Charette et Beaudette, 2018). L’Antiforme de Kovik, renommée récemment Domaine lithotectonique de Kovik par Vanier et Lafrance (2020), est le domaine qui renferme les roches du Complexe de Kovik. Ce dernier est composé de dix unités ((ApPkvk1 à ApPkvk10; Lamothe, 2007) harmonisées avec la nouvelle nomenclature. À mesure que les travaux de cartographie du Ministère avanceront, les unités du Domaine de Kovik seront mieux définies et réassignées à des suites distinctes selon leur composition et leur classe génétique.

Description

Le Domaine lithotectonique de Kovik forme une bande orientée E-W d’une cinquantaine de kilomètres de largeur dans le secteur central de l’Orogène de l’Ungava. Il est bordé au sud par la Fosse de l’Ungava (domaines Nord et Sud). Le contact nord, avec le Domaine lithotectonique de Narsajuaq, est marqué par la Zone de cisaillement de Sugluk. Son extension longitudinale est mal définie étant donné que les roches du domaine se prolongent sous la baie d’Hudson, à l’ouest, et sous le Détroit d’Hudson, à l’est.

Géologie

L’ensemble des unités de ce domaine lithotectonique étaient auparavant assignées au Complexe de Kovik. Ce complexe est formé d’un ensemble archéen à paléoprotérozoïque d’orthogneiss, de paragneiss et de roches intrusives. Au sein de cet ensemble, on retrouve principalement de la tonalite ou de la granodiorite à biotite ± hornblende ± épidote ± titanite ± allanite (unités ApPkvk4, ApPkvk5 et ApPkvk6) montrant des proportions variables d’enclaves de roches mafiques et métasédimentaires (Taylor, 1982; St-Onge et Lucas, 1990, 1992; St-Onge et al., 1992). Dans le secteur ouest de l’antiforme, ces lithologies sont couramment migmatitisées et injectées de granitoïdes blancs à rosés. De rares lambeaux de roche métasédimentaire silicoclastique fortement déformée (ApPkvk3) et de roche ignée mafique extrusive ou intrusive (Akvk1) sont présents au sein ou en bordure des intrusions tonalitiques. Des intrusions tardives, métriques à kilométriques, dont la composition varie de tonalitique à syénogranitique (ApPkvk7 à ApPkvk10), s’injectent dans les tonalites et les granodiorites (St-Onge et Lucas, 1992).

De nouvelles unités ont été introduites dans les régions du cap Wolstenholme (Charette et Beaudette, 2018) et du lac Sirmiq (Vanier et Lafrance, 2020) afin de mieux distinguer les lithologies qui étaient auparavant entièrement regroupées dans le Complexe de Kovic. Ces unités sont présentées dans le tableau ci-dessous.

 

ARCHÉEN ET PALÉOPROTÉROZOÏQUE
pPnat Suite de Nunatak Granite massif à peu folié
ApPavi Suite d’Arviq Granodiorite foliée
ApPgan Suite de Gastrin Monzodiorite, monzonite, monzodiorite quartzifère, monzonite quartzifère; gabbro et pyroxénite amphibolitisés
ApPcry Suite de Crony Paragneiss variablement migmatitisé, métatexite et diatexite 
ApPnuk Complexe de Nanuk Gneiss et migmatites felsiques à intermédiaires

 

Évolution géologique

Le Domaine de Kovik représente une division lithotectonique de la Province de Churchill. Il est interprété comme une fenêtre sur le socle archéen parautochtone, équivalent aux roches du Craton du Supérieur, résultant de leur soulèvement tarditectonique lors de l’Orogenèse de l’Ungava (Lucas et St-Onge, 1992). Historiquement, trois âges archéens (2882 Ma à 2737 Ma) ont été obtenus par Parrish (1989) et Scott et St-Onge (1995) à partir d’échantillons de tonalite prélevés dans le Domaine de Kovik. Un âge de mise en place paléoprotérozoïque obtenu par Davis et Sutcliffe (2018) dans une des unités principales du Domaine de Kovik indique que ce dernier n’est pas uniquement formé d’unités archéennes. D’autres datations sont nécessaires pour bien définir cet ensemble lithotectonique, dont la nature demeure incertaine.

À l’instar des conclusions de Baragar (2015), Charette et Beaudette (2018) mentionnent que les nouvelles observations de terrain n’appuient pas la présence d’une fine imbrication continue de roches volcaniques ou de métasédimentaires du Groupe de Povungnituk en bordure du Domaine de Kovik, comme suggéré par St-Onge et Lucas (1992). Des lambeaux de paragneiss migmatitisé fortement déformés n’ont été observés qu’à certains endroits où le Groupe de Povungnituk avait été cartographié. Selon ces auteurs, rien n’exclut qu’il s’agisse de lambeaux de paragneiss archéens.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

CHARETTE, B., BEAUDETTE, M. 2018. Géologie de la région du cap Wolstenholme, Orogène de l’Ungava, Province de Churchill, sud-est d’Ivujivik, Québec, Canada. MERN. BG 2018-03, 2 plans.

DAVIS, D W., SUTCLIFFE, C N. 2018. U-Pb Geochronology of Zircon and Monazite by LA-ICPMS in Samples from Northern Quebec. UNIVERSITY OF TORONTO. MB 2019-01, 113 pages.

LAMOTHE, D. 2007. LEXIQUE STRATIGRAPHIQUE DE L’OROGENE DE L’UNGAVA. MRNF. DV 2007-03, 66 pages et 1 plan.

VANIER, M A., LAFRANCE, I. 2020. Géologie de la région du lac Sirmiq, Orogène de l’Ungava, Nunavik, Québec, Canada. MERN. BG 2020-02, 1 plan.

 

Autres publications

LUCAS, S.B., ST-ONGE, M.R. 1992. Terrane accretion in the internal zone of the Ungava orogen, northern Quebec. Part 2: Structural and metamorphic history. Revue canadienne des sciences de la Terre; 1992, volume 29, n°4, pages 765-782. https://doi.org/10.1139/e92-065

NORTH AMERICAN COMMISSION OF STRATIGRAPHIC NOMENCLATURE (NACSN), 1983. North American Stratigraphic Code. American Association of Petroleum Geologists Bulletin, volume 67, pages 841-875. http://archives.datapages.com/data/bulletns/1982-83/data/pg/0067/0005/0800/0841.htm

NORTH AMERICAN COMMISSION OF STRATIGRAPHIC NOMENCLATURE (NACSN), 2005. North American Stratigraphic Code. American Association of Petroleum Geologists Bulletin, volume 89, pages 1547-1591. http://dx.doi.org/10.1306/07050504129

ST-ONGE, M.R., LUCAS, S.B. 1990. Evolution of the Cape Smith belt: Early Proterozoic con­tinental underthrusting, ophiolite obduction and thick-skinned folding. In The Early Proterozoic Trans-Hudson Orogen of North America (Lewry, J.F. and Stauffer, M.R., editors). Geological Association of Canada; special paper 37, pages 313-351.

ST-ONGE, M.R., LUCAS, S.B. 1992. New insight on the crustal structure and tectonic history of the Ungava Orogen, Kovik Bay and Cap Wolstenholme, Quebec. Geological Survey of Canada; Paper 92-1C, pages 31-41. https://doi.org/10.4095/132846

ST-ONGE, M.R., LUCAS, S.B., PARRISH, R.R. 1992. Terrane accretion in the internal zone of the Ungava orogen, nothern Quebec. Part 1: Tectonostratigraphic assemblages and their tectonic implications. Canadian Journal of Earth Sciences; volume 29, pages 746-764. http://doi.org/10.1139/e92-064

TAYLOR, F.C. 1982. Reconnaissance geology of a part of the Canadian Shield, northern Quebec and Northwest Territories. Commission géologique du Canada; Mémoire 399, 32 pages. http://dx.doi.org/10.4095/109241

 

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Domaine lithotectonique de Kovik. Lexique stratigraphique du Québec. https://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-de-churchill/antiforme-de-kovik [cité le jour mois année].

 

Collaborateurs

Première publication

Benoit Charette, géo., M. Sc. benoit.charette@mern.gouv.qc.ca; Mélanie Beaudette, géo. stag., B. Sc. melanie.beaudette@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Mélina Langevin, géo. stag., B. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise); Ricardo Escobar Moran (montage HTML). 

Révision(s)

Isabelle Lafrance, géo., M. Sc. isabelle.lafrance@mern.gouv.qc.ca; Marc-Antoine Vanier, ing. jr, M. Sc. marc-antoine.vanier@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Benoit Charette, géo., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise); Ricardo Escobar Moran (montage HTML). 

 
15 mai 2018