Formation de Mile End
Étiquette stratigraphique : [ordm]me
Symbole cartographique : Omme

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur :
Clark, 1944
Âge :
Ordovicien moyen
Stratotype :
Coupe type décrite par Clark (1952) et modifiée par Clark (1972) dans l’ancienne carrière Martineau, quartier Mile End de Montréal
Région type :
Région de Montréal
Province géologique :
Plate-forme du Saint-Laurent
Subdivision géologique :
Plate-forme des Basses-Terres du Saint-Laurent
Lithologie :Calcaire micritique et argileux alternant avec shale
Type :
Lithostratigraphique
Rang :
Formation
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

Historique

La Formation de Mile End (localité Montréal) a été nommée par Clark (1944) lors de travaux dans la région de Montréal. Le nom fait référence au quartier Mile de la ville de Montréal où le stratotype a été réalisé.

Description

La Formation de Mile End consiste en lits fins et irréguliers (à ondulations internes fortes) de calcaire micritique et argileux alternant avec des lits fins de shale (Brun, 1974, 1975; Harland et Pickerill, 1982; Globensky, 1993; MRNF, 2009a, b). Le shale et la plupart des lits de calcaire sont modérément à fortement bioturbés et présentent une faune assez homogène. Certains lits de calcaire sont cependant massifs ou finement laminés. La coupe type a été décrite en 1940 à l’ancienne carrière Martineau, dans le quartier Mile End de la ville de Montréal (entre les rues Garnier et Marquette, au sud-est de la rue de Fleurimont), aujourd’hui comblée et nivelée (Clark, 1972; modifiée de Clark, 1952) :

 

Formation de Montréal (Membre de Saint-Michel)Calcaire en lits moyens, inaccessible; sommet de la coupe3,7 m
Calcaire en lits moyens, à Cryptolithus2,7 m
Calcaire en lits minces, à Cryptolithus5,5 m
Calcaire cristallin; fossiles pratiquement absents0,2 m
Calcaire noduleux, à Cryptolithus1,2 m
Formation de DeschambaultLit cristallin, à fossiles rares0,8 m
Calcaire en lits minces0,2 m
Lit épais de calcaire cristallin avec, au sommet, des lits minces de 5 cm d’épaisseur (comme les 0,2 m qui le surmontent) 0,5 m
Calcaire cristallin en lits minces0,9 m
Calcaire cristallin, en quatre lits épais1,5 m
Formation de Mile EndCalcaire noduleux, en lits minces, cristallin vers le sommet3,8 m
Lits RocklandCalcaire non fossilifère, en lits minces et épais2,4 m
 

À partir de cinq coupes (carrière de la compagnie Miron ltée, Montréal; carrière de St-Vincent de Paul, St-Vincent-de-Paul; carrière Sintra, St-Jacques; carrière des Ciments Indépendants inc., Joliette; carrière Turnbull Construction Inc., St-Thomas), Brun (1974, 1975) a défini des stratotypes de limite entre les formations d’Ouareau, de Mile End et de Deschambault :

« Limite Ouareau-Mile End : Passage d’une alternance de petits lits très ondulés de calcaire “mudstone” massif à yeux de calcite et de lits d’argilite schisteux gris noir à gastropodes (Ouareau) à un très gros banc de calcaire “wakestone” à nombreuses ondulations internes discontinues (Mile End). Limite Mile End-Deschambault : Passage franc d’un très gros banc de calcaire “wakestone” à nombreuses ondulations internes discontinues (Mile End) à une succession de petits calcaires “packstone” ou “wakestone” disposés en grandes ondulations à stratifications obliques à faible pente (Deschambault 1 [ensemble inférieur]). »

Épaisseur et distribution

À la carrière Martineau, la Formation de Mile End mesurait 3,8 m, et à la carrière Canadian, 4,9 m (Clark, 1972; Globensky, 1987, 1993). La formation est restreinte à la région de Montréal. Elle forme une bande d’orientation générale WNW-ESE et d’au plus 70 m de largeur qui s’étend sur une vingtaine de kilomètres au SW de Saint-Jean-sur-Richelieu (coin SW du feuillet SNRC 31H06). Près de Saint-Valentin, Globensky (1981) a observé la Formation de Mile End en forage, sur des épaisseurs de 15 et 231,6 m.

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

Originellement, Clark (1952) avait corrélé la Formation de Mile End de la région de Montréal avec la Formation de Hull. Harland et Pickerill (1982) ajoutent les lits du Rockland à la Formation de Mile End et corrèlent ainsi cette dernière avec celles de Ouareau, Fontaine, Saint-Alban, Pont-Rouge et Sainte-Anne, étant donné que ces unités occupent le même niveau stratigraphique dans la séquence du Groupe de Trenton, c.-à-d. sus-jacent au Groupe de Black River et sous-jacent à la Formation de Deschambault (Globensky, 1987, 1993).

Paléontologie

Certaines lentilles coquillières à la base des lits de calcaire de la Formation de Mile End contiennent beaucoup de fragments de brachiopodes, de bryozoaires, de gastéropodes, d’ostracodes et de trilobites (Harland et Pickerill, 1982; Globensky, 1993). Les principaux fossiles observés sont Lingula friabilis Sinclair, Lingula progne Billings, Schizambon canadensis (Ami), Strophomena sp. Wilson, Bucania ouncitrons Emmons, Phragmolites compresus Conrad, Bumastus billingsi Raymond et Narraway, Leperditella ornata Weller (Globensky, 1993).

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

BRUN, J. 1974. ETUDE PETROGRAPHIQUE DES FORMATIONS DU BLACK RIVER ET DU TRENTON DU QUEBEC. MRN. DP 248, 24 pages et 4 plans.

BRUN, J. 1975. ETUDE GEOLOGIQUE ET GEOCHIMIQUE DES FORMATIONS DU BLACK RIVER ET DU TRENTON DU QUEBEC. MRN. DP 296, 45 pages et 4 plans.

CLARK, T H. 1952. REGION DE MONTREAL, FEUILLES DE LAVAL ET DE LACHINE. MRN. RG 046, 189 pages et 4 plans.

CLARK, T H. 1972. REGION DE MONTREAL. MRN. RG 152, 260 pages et 1 plan.

GLOBENSKY, Y. 1981. REGION DE LACOLLE – SAINT-JEAN (S). MRN. RG 197, 210 pages et 2 plans.

GLOBENSKY, Y. 1987. GEOLOGIE DES BASSES-TERRES DU SAINT-LAURENT. MRN. MM 85-02, 71 pages et 1 plan.

GLOBENSKY, Y. 1993. LEXIQUE STRATIGRAPHIQUE CANADIEN – VOLUME V-B – REGION DES APPALACHES, DES BASSES-TERRES DU SAINT-LAURENT ET DES ILES DE LA MADELEINE. MRN. DV 91-23, 336 pages.

MRNF 2009a. COMPILATION GÉOLOGIQUE, 31H06 – SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU. In : MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 31h. CG SIGEOM31H, 22 plans.

MRNF 2009b. COMPILATION GÉOLOGIQUE, 31H14 – VERCHÈRES. In : MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 31h. CG SIGEOM31H, 22 plans.

 

Autres publications

CLARK, T.H. 1944. Structure and stratigraphy in the vicinity of Montréal. Transactions of the Royal Society of Canada; third series, voulme 38, serie iv.

CLARK, T.H. 1959. Stratigraphy of the Trenton Group, St. Lawrence Lowlands, Quebec. Association géologique du Canada; proceedings 1959, pages 13-21.

HARLAND, T.L., PICKERILL, R.K. 1982. A review of Middle Ordovician sedimentation in the St. Lawrence Lowland, eastern Canada. Geological Journal; volume 17, pages 135-156. https://doi.org/10.1002/gj.3350170205

 

 

 

14 juin 2019