2018-DB-1104A
 
Lithologie : Pegmatite granitique
Unité stratigraphique : Suite de Senay (nAsny)

Publiée le :  
 

 

 

Numéro d’échantillon : 2018-DB-1104A
Lithologie : Pegmatite granitique
Âge 1 (évènement) : 2642 ±20 Ma (cristallisation magmatique)
Province géologique : Province du Supérieur
Subdivision géologique : Sous-province de Nemiscau
Unité stratigraphique : Suite de Senay (nAsny)
Feuillet SNRC : 32O12
Zone UTM NAD 83 : 18
Estant : 464765
Nordant : 5729977
Méthode d’analyse :

LA-HR-ICP-MS sur zircons (méthode d’analyse décrite dans le MB 2020-01, pages 29 et 30)

 

 

 

Géologie et description de l’échantillon

La Suite de Senay est située dans la Ceinture du Lac des Montagnes. Elle regroupe des intrusions de granite pegmatitique blanc spatialement associées à la Formation de Voirdye et au Groupe du Lac des MontagnesL’échantillon a été prélevé sur un affleurement exposant des dykes décamétriques de granite pegmatitique de la Suite de Senay injectés dans les paragneiss de la Formation de Voirdye. La roche échantillonnée consiste en un granite pegmatitique blanc à muscovite, tourmaline et grenat. Celle-ci affiche un litage magmatique caractérisé par la présence de niveaux plus ou moins riches en tourmaline centimétrique (1 à 20 %) et en grenat millimétrique. Le granite contient des enclaves décamétriques de paragneiss rubané. Au contact des dykes, les paragneiss présentent des bordures métasomatiques noires riches en tourmaline qui témoignent de la circulation de fluides associés aux injections pegmatitiques. L’affleurement est marqué par une forte déformation liée à la Zone de cisaillement de Cabot. Cette dernière affecte tant le granite pegmatitique blanc à tourmaline que le paragneiss. Les dykes de pegmatite sont boudinés, cisaillés et mylonitisés. Les baguettes de tourmaline sont broyées. Les veines de quartz qui coupent la pegmatite sont également boudinées, plissées et transposées dans le plan de la foliation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Objectif de l’analyse géochronologique

L’objectif de la datation de cette pegmatite est triple : 1) déterminer l’âge de mise en place des intrusions granitiques de la Suite de Senay; 2) obtenir l’âge minimal de déposition des paragneiss de la Formation de Voirdye; 3) contraindre la phase de déformation tardive associée à la Zone de cisaillement de Cabot.
 

Géochronologie

Les zircons montrent essentiellement un seul type morphologique, soit des cristaux de taille moyenne, prismatiques et allongés, très métamictes et magnétiques.

 

Sauf exception, les zircons présentent une structure interne homogène et sont très peu luminescents. Quelques grains sont altérés et exhibent une structure granuleuse ou complètement morcelée.

 
 

Une trentaine d’analyses par la méthode d’ablation laser ont été effectuées avec un faisceau laser dont le diamètre a été réduit à 20 μm et d’une intensité de 20 %. Les résultats obtenus ont des caractéristiques similaires avec des pourcentages de discordance importants. Les analyses qui présentent les signaux les plus élevés en 206Pb ont donné les résultats les plus cohérents avec des âges apparents qui varient entre 2601 Ma et 2667 Ma. Ces analyses se répartissent sur une même ligne et ont permis de calculer une droite de régression dont l’intersection supérieure indique un âge de 2642 ±20 Ma (MSWD = 2,1). Une deuxième série de résultats très discordants semblent s’aligner le long d’une droite pour laquelle un calcul de régression a permis d’obtenir une intersection supérieure correspondant à un âge de 2515 ±28 Ma (MWSD = 2,5). Il n’est pas facile de déterminer si cet âge représente un évènement réel. Celui-ci pourrait être associé à une réouverture du système ou à une recristallisation des zircons métamictes en lien avec un épisode de circulation des fluides, et résultant d’un épisode thermique de basse température (Hay et Dempster, 2009).

Les résultats des analyses sont disponibles dans le SIGÉOM et accessibles en cliquant sur ce lien (voir fichiers Excel dans MB202001ADN001.zip).

 

Interprétation

Les données géochronologiques ont livré deux âges : 2642 ±20 Ma et 2515 ±28 Ma. L’âge de 2642 ±20 Ma est considéré comme étant la meilleure estimation pour la mise en place des dykes granitiques de la Suite de Senay. Bien que le degré d’incertitude soit élevé, ces âges confirment cependant que la Suite de Senay correspond à un épisode magmatique tardif. Ces résultats démontrent également l’existence d’une phase de déformation tardive dans la Ceinture du Lac des Montagnes qui affecte les suites plutoniques tarditectoniques de la région. Il est possible que la Suite de Senay soit contemporaine de cette phase de déformation.

 

Auteurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rôle Nom Courriel Année
Géochronologie Jean David, géo., Ph. D. jean.david@mern.gouv.qc.ca 2018 à 2019
Échantillonnage et interprétation Daniel Bandyayera, géo., Ph. D. Daniel.Bandyayera@mern.gouv.qc.ca 2018
Coordination Francis Talla Takam, géo., Ph. D. francis.tallatakam@mern.gouv.qc.ca 2021

Références

 

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

DAVID, J., 2020. Datations U-Pb dans les provinces du Supérieur et de Churchill effectuées au GEOTOP en 2018-2019. MERN, GEOTOP; MB 2020-01, 30 pages.

 

 

Autres publications 

HAY, D.C., DEMPSTER, T.J., 2009. Zircon Behaviour during Low-temperature Metamorphism. Journal of Petrology; volume 50, pages 571-589. doi.org/10.1093/petrology/egp011

 

 

 

 

 

10 mars 2021