2016-BC-1065A
 
Lithologie : Diorite à hypersthène
Unité stratigraphique : Suite de Raude (pPrae2)

Publiée le :  
 

 

 

Numéro d’échantillon : 2016-BC-1065A
Lithologie : Diorite à hypersthène
Âge 1 (évènement) : 2334,4 ±4,5 Ma (cristallisation magmatique)
Province géologique : Province de Churchill
Subdivision géologique : Domaine lithotectonique de Mistinibi-Raude
Unité stratigraphique : Suite de Raude (pPrae2)
Feuillet SNRC : 23P08
Zone UTM NAD 83 : 20
Estant : 420226
Nordant : 6130962
Méthode d’analyse :

LA-HR-ICP-MS sur zircons (méthode d’analyse décrite dans le MB 2020-05, pages 29 et 30)

 

 

 

Géologie et description de l’échantillon

L’échantillon a été prélevé dans l’unité de diorite de la Suite de Raude (pPrae2), dans le secteur sud du Domaine lithotectonique de Mistinibi-Raude. L’affleurement est majoritairement constitué de diorite, mais comprend aussi une phase intermédiaire et potassique en contact diffus. La diorite est homogène, à grain moyen, massive et gris violacé. Elle renferme 25 % de minéraux ferromagnésiens dominés par l’orthopyroxène et le clinopyroxène, en plus d’une proportion moindre de biotite (<5 %) et de magnétite (<2 %). Le pyroxène est variablement ouralitisé. La diorite contient aussi du quartz (2 %) et du feldspath potassique (3 %).

Objectif de l’analyse géochronologique

Le but de l’analyse est de déterminer l’âge de mise en place de la diorite.

Géochronologie

Les zircons définissent deux populations. La première, plus importante, regroupe des cristaux tabulaires brun foncé caractérisés par des microfractures. Les cristaux légèrement émoussés peuvent présenter deux zones interprétées comme des phases de cristallisation plus ou moins contemporaines, plutôt que des noyaux anciens entourés d’une phase plus récente. Le second type est constitué de zircons incolores et émoussés formant des cristaux allongés aux formes variables.

Les cristaux de la première population montrent essentiellement une zonation par secteur sur laquelle se superpose une structure plus ou moins convolutée. 

 

Des analyses par ablation laser ont été effectuées à partir d’une soixantaine de grains. Mis à part quatre résultats qui ont livré des âges 207Pb/206Pb plus anciens de 2,4 Ga et 2,5 Ga, les âges obtenus définissent une distribution normale entre 2315 Ma et 2355 Ma. Sur le diagramme concordia, les résultats sont légèrement discordants et montrent un faible étalement. Un calcul de régression linéaire a conséquemment été effectué en forçant l’intersection inférieure à 0 Ma. L’intersection supérieure de la droite représente un âge de 2334,4 ±4,5 Ma (MSWD = 0,8), interprété comme l’âge de mise en place de la diorite.

Les résultats des analyses sont disponibles dans le SIGÉOM et accessibles en cliquant sur ce lien (voir fichiers Excel dans MB202005ADN001.zip).

Interprétation

L’âge de mise en place de la diorite (2334,4 ±4,5 Ma) est similaire à ceux d’autres suites mafiques à felsiques du Domaine de Mistinibi-Raude, telles les suites de Pallatin (2336 et 2332 Ma; David, 2020; S. Bowring, comm. pers citée dans Girard, 1990) et de Pelland (2322 et 2320 Ma; Corrigan et al., 2018). Les âges situés entre 2,5 Ga et 2,1 Ga sont caractéristiques des unités du Domaine de Mistinibi-Raude, lequel se démarque du reste du sud-est de la Province de Churchill par sa faible proportion d’unités archéennes (Charrette et al., 2019).

Auteurs

Rôle Nom Courriel Année
Géochronologie Jean David, géo., Ph. D. jean.david@mern.gouv.qc.ca 2017 à 2018
Échantillonnage et interprétation Isabelle Lafrance, géo., M. Sc isabelle.lafrance@mern.gouv.qc.ca 2017
Coordination Francis Talla Takam, géo., Ph. D. francis.tallatakam@mern.gouv.qc.ca 2021

Références

 

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

CHARETTE, B., LAFRANCE, I., VANIER, M.-A., GODET, A., 2019. Domaine lithotectonique de Mistinibi-Raude, sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. MERN; BG 2019-07, 2 plans.

DAVID, J., 2020. Datations U-Pb dans les provinces du Supérieur et de Churchill effectuées au GEOTOP en 2017-2018. GEOTOP, MERN; MB 2020-05, 29 pages.

 

 

Autres publications 

CORRIGAN, D., WODICKA, N., McFARLANE, C., LAFRANCE, I., VAN ROOYEN, D., BANDYAYERA, D., BILODEAU, C., 2018. Lithotectonic framework of the Core Zone, Southeastern Churchill Province. Geoscience Canada; volume 45, pages 1-24.

GIRARD, R., 1990. Évidence d’un magmatisme d’arc protérozoïque inférieur (2.3 Ga) sur le plateau de la rivière George. Geoscience Canada; volume 17, pages 265-267.

10 février 2021